girandole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’italien girandola, du latin gyrare (« tourner »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
girandole girandoles
\ʒi.ʁɑ̃.dɔl\
Girandole en usage à partir du XVIIe siècle.

girandole \ʒi.ʁɑ̃.dɔl\ féminin

  1. (Arts du fontainier ou de l’artificier) Faisceau de plusieurs jets d’eau ou gerbe pyrotechnique de fusées volantes qui partent en même temps ; girande.
  2. (Luminaire) Chandelier à plusieurs branches disposées en pyramide, placé en applique ou sur une table, un buffet, un guéridon, ou sur une torchère.
    • Il y avait abondance de girandoles à quatre branches sur les consoles et dont on garnit incontinent chaque petite table de salle à manger. — (Pierre Magnan, Le tombeau dʼHélios. Paris : éd. Gallimard, coll. « Folio policier » n° 198, 2001 (éd. originale 1980). 280 p. ; 18 cm. ISBN 2-07-041048-X. La citation, relative à une coupure de courant électrique durant un orage, se trouve en page 156 de cette édition.)
    • On peut faire l’amour à la lueur des girandoles, pas la vaisselle. — (Pierre Magnan, id.. Page 157.)
  3. Sorte d’éclairage employé dans les fêtes publiques, constitué par les lignes incurvées de lampions, de becs de gaz, d’ampoules électriques.
    • Marions nos mains pour chanter et danser une ronde, […], à la splendeur magique de girandoles de cette nuit rieuse comme le jour. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • […] ; et de ce plafond d’un beau rouge vineux pendaient çà et là, comme autant de girandoles, des clavellines transparentes, des botrilles dont les familles agglomérées ont les couleurs et la translucidité de l'agathe. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
    • L’établissement en fête était orné de girandoles, de guirlandes en veilleuses de couleur, de grappes de lumières. — (Guy de Maupassant , La femme de Paul, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 238.)
    • Et Giglio, imaginant des lignes mystérieuses de la planète aux étoiles, décida qu’il ferait d’abord, avec cette girandole céleste, un éventail gemmé de neuf pierres… — (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
  4. Assemblage de diamants ou d’autres pierres précieuses, qui sert à la parure des femmes, et qu’elles portent à leurs oreilles.
  5. (Jardinage) Quelques plantes dont les fleurs forment des sortes de bouquet ; et, en termes de Botanique, de certaines plantes aquatiques dont les feuilles sont disposées en verticilles.


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]