bouquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Bouquet

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (XVe siècle) Du normand bosc (« bois » → voir bosquet). Pihan le dérive de l’arabe باقة, baqat ou de son diminutif بويقة bouwayqat (« bouquet »)[1]
(Nom 2) (1859) De bouc, à cause de la vague ressemblance (les barbes). (1119) « petit bouc ».
(Nom 3) (1708) De bouquin, « vieux lièvre », avec le suffixe -et.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouquet bouquets
\bu.kɛ\
1 - Un bouquet de fleurs.

bouquet \bu.kɛ\ masculin

  1. Assemblage de fleurs coupées et serrées les unes contre les autres.
    • […] Joseph offre un bouquet de roses à son amoureuse, qui étend la main pour le prendre. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Il était allé lui cueillir un bouquet de coucous pour mettre au pied de la statue de la Vierge qui trônait sur un vieux confiturier reconverti en fourre-tout de laines et de tissus où elle puisait pour occuper ses doigts. — (Élise Fischer, Le Rêve de la Grenouille : une enfance lorraine, Paris : Presses de la Cité, 2011, chap. 9)
  2. (Cuisine) Petit faisceau de plantes aromatiques culinaires.
    • Piquez votre foie de veau de gros lard assaisonné; foncez une braisière de bardes de lard; mettez-y le foie avec des carottes, un bouquet garni, des oignons, […]. — (Alexandre Dumas, Grand dictionnaire de cuisine, Paris : Alphonse Lemerre, 1873, p.565)
  3. Ensemble d’arbres formant un bosquet.
    • Et tout à coup, l’église, qui, en face de moi, montrait son toit gauchi et sa vieille tour d’ardoise, mal d’aplomb au-dessus d’un bouquet d’acacias et de marronniers roses, les cloches tintèrent. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • […] c’étaient de hautes falaises rocheuses, des cascades et de larges fleuves bouillonnants et désolés, des bouquets d’arbres et des fourrés de plus en plus rabougris. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 265-266 de l’éd. de 1921)
  4. (Par extension) Assemblage de choses liées ou qui tiennent naturellement l’une avec l’autre.
    • Un bouquet de plumes, de cerises, etc.
    • Mais la plus forte tête du salon jaune était à coup sûr le commandant Sicardot, le beau-père d’Aristide. Taillé en Hercule, le visage rouge brique, couturé et planté de bouquets de poil gris, il comptait parmi les plus glorieuses ganaches de la grande armée. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 93)
    • Aujourd’hui, l’utilisation de la voiture est tellement satisfaisante qu’aucune offre de transport en commun, aussi performante soit-elle, n’entraînera nécessairement un report. Il est nécessaire de développer un bouquet de services de mobilité beaucoup plus divers. — (Laetitia Van Eeckhout, Quelles alternatives à la voiture individuelle, hors des villes ?, Le Monde. Mis en ligne le 9 novembre 2018)
  5. (Pyrotechnie) Paquet de différentes pièces d’artifice qui partent ensemble.
    • Il la pénétrait bestialement, dans une hébétude sensuelle qui n’atteignait à la lucidité qu’à la minute où l’on voit, par une nuit d’été, la fusée d’un feu d’artifice fondre en un riche bouquet d’étoiles pâmées qui retombent au néant. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 58)
  6. (Figuré) (Familier) Ce qu’il y a de mieux et qui a été réservé pour la fin dans un récit, une fête
    • Je réservais cela pour le bouquet.
  7. (Ironique) Désagrément qui vient s’ajouter à une série de mauvaises nouvelles.
  8. (Cuisine, Œnologie) Sensation olfactive parvenant à la cavité nasale par l’arrière, depuis la gorge. Parfum qui distingue certaines qualités de vin.
    • Dans son bouquet tertiaire apparaîtront des arômes suaves de kumquat confit, de fruit de la passion, d’épices douces et d’amande grillée, toujours sur le fond citronné ma foi assagi. — (Muriel Proust de la Gironière, 250 réponses aux questions d'un amateur de vin, Éditions du Gerfaut, 2007, page 210)
  9. (Vieilli) (Figuré) Petit texte en vers adressé à une personne le jour de son anniversaire.
    • Envoyer un bouquet à une jeune personne.
  10. (Droit) Capital versé par l’acheteur dans le cadre d’une rente viagère.
    • Le jeune couple ignorerait longtemps que, pour faire partir la vieille dame dans une maison de retraite, les Bioni lui avaient lâché un important bouquet par-dessous la table. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 171)
    • Tout le bouquet de la rente viagère s’était fané dans cette prodigalité musicale. — (Pierre Magnan, L’arbre, Denoël, 1992)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouquet bouquets
\bu.kɛ\
Bouquets dans les eaux côtières de la Croatie.

bouquet \bu.kɛ\ masculin

  1. (Carcinologie) (Invertébrés) Espèce de beau palémon (ou crevette rose) translucide de la famille des palémonidés, parmi les meilleures espèces comestibles, et que l'on retrouve dans l'Atlantique ainsi que dans la mer Méditerranée et la mer Noire (Palaemon serratus).
    • Cependant la crevette grise, que l'on ne transporte guère, est d'un goût beaucoup plus fin que l'autre, plus généralement appelée bouquet. La crevette grise est au bouquet, pour le goût, ce qu'est le gibier à la volaille. — (Alphonse Karr, Dictionnaire du pêcheur: traitée complet de la pêche en eau douce et en eau salée, Paris : chez Garnier frères, 1855, p. 276)

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouquet bouquets
\bu.kɛ\

bouquet \bu.kɛ\ masculin

  1. (Mammalogie) (Rare) Lièvre ou lapin mâle.

Synonymes[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bouquet sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier le wikicode]

bouquet \ˈbuː.keɪ\

  1. Bouquet de fleurs.
    For my birthday I received two bouquets.
    Madame Nadina accepted the tribute with the ease of long habit and passed on to her dressing-room, where bouquets were heaped carelessly everywhere, marvellous garments of futuristic design hung on pegs, and the air was hot and sweet with the scent of the massed blossoms and with more sophisticated perfumes and essences. — (Agatha Christie, prologue de The Man in the Brown Suit, John Lane Publishers (London) & Dodd Mead Publishers (New York), 1924)
  2. Bouquet d’un vin.
    This Bordeaux has an interesting bouquet.
    By comparing the bouquet of a bottle of real grape wine, with one made of cider, gooseberries or any other juice, you will soon educate your nose to be a tolerable detector of bad wine. — (The Perfect gentleman: or, Etiquette and eloquence, Dick & Fitzgerald, New York, 1860, page 188)

Prononciation[modifier le wikicode]

Suédois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Commun Indéfini Défini
Indénombrable bouquet bouqueten

bouquet \Prononciation ?\ commun

  1. (Œnologie) Bouquet.