provision

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Provision, provisión

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin provisio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
provision provisions
\pʁɔ.vi.zjɔ̃\

provision \pʁɔ.vi.zjɔ̃\ féminin

  1. Réunion, faite par prévoyance, de choses nécessaires ou utiles, soit pour la subsistance d’une maison, d’une ville, d’une province, soit pour la défense d’une place de guerre.
    • Quatre heures après nous stoppions dans une clairière, décidés à renouveler la provision d'eau de la chaudière. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Vous devriez commander une provision de cierges de tout calibre qu'on allumerait devant le tabernacle ou la statue du Saint. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les provisions s’épuisèrent et l’équipage s’alimenta du produit de sa pêche. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 419 de l’éd. de 1921)
    • Il n’a besoin ni de vin ni de bois pour cette année, il en a sa provision.
    • La place est munie de toutes sortes de provisions de guerre et de bouche. Par extension,
    • Faire provision de livres, faire bonne provision de livres pour la campagne.
  2. (Figuré) Réserve, quantité, dose, en parlant des choses morales.
    • Ne cherchez pas à lui donner des ridicules, il en a déjà sa provision, bonne provision, une bonne provision.
    • Cet homme, au cours de ses lectures, a fait provision de lieux communs sur tous les sujets.
    • Il faut avoir une grande provision de patience.
  3. (Droit) Ce qui est adjugé préalablement à une partie, en attendant le jugement définitif, et sans préjudice des droits réciproques au principal.
    • On lui a adjugé une provision de six mille euros.
    • Sentence de provision.
    • Cet homme ayant été lésé a obtenu une provision de trois mille francs.
    • Gagner la provision.
  4. Somme remise en acompte à un mandataire pour couvrir les premiers frais d’une opération, d’un procès, etc.
    • Un avocat demande rarement moins de 500 euros HT de provision (soit 598 euros TTC).
    • Pour l'homme de loi prévoyant, une mince provision en liquide vaut mieux qu'un gros chèque sans provision. (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
  5. (Commerce) (Finance) Somme déposée entre les mains de celui sur qui une lettre de change ou un chèque est tiré et qui doit suffire à en opérer le paiement.
    • Faire la provision d’une lettre de change.
    • Un chèque sans provision.
  6. (Comptabilité) Passif dont l'échéance ou le montant n'est pas fixé de façon précise.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin provisio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
provision
\prə.ˈvɪ.ʒən\
provisions
\prə.ˈvɪ.ʒənz\

provision \prə.ˈvɪ.ʒən\

  1. Fourniture, ravitaillement.
  2. Condition.
  3. Provision.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to provision
\prə.ˈvɪ.ʒən\
Présent simple,
3e pers. sing.
provisions
\prə.ˈvɪ.ʒənz\
Prétérit provisioned
\prə.ˈvɪ.ʒənd\
Participe passé provisioned
\prə.ˈvɪ.ʒənd\
Participe présent provisioning
\prə.ˈvɪ.ʒən.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

provision \prə.ˈvɪ.ʒən\

  1. Approvisionner.
    • She provisioned for a long winter.
    • The quartermaster provisioned the troops with enough food to last for two months.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]