roux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Roux

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin rŭssus (« rouge, roux »). (XIIe siècle) ros, rus.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin roux
\ʁu\
Féminin rousse
\ʁus\
rousses
\ʁus\
Femme aux cheveux roux.

roux \ʁu\

  1. D’une couleur proche de l’orange, souvent en parlant des cheveux. #AD4F09
    • Sous son chapeau, à bords retroussés, apparaissaient, riches et crépus, des cheveux plutôt roux que blonds […] — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV ; Calmann Lévy éditeurs, Paris, 1886, p. 41)
    • On distingue sept teintes naturelles de cheveux, réparties, en France, selon les proportions suivantes : 50 % de cheveux châtains, 20 % de cheveux gris, 10 % de cheveux blonds et noirs, 5% de cheveux roux et 2,5% de cheveux bruns et blancs. — (Pierre Bouhanna, Soigner et entretenir ses cheveux : Les nouveaux traitements du cheveu, Alpen Éditions s.a.m., 2006, p. 14)
    • Les sièges derrière eux étaient occupés par un vieux couple qui transportait une grosse poule rousse. — (Arto Paasilinna, Moi, Surunen, libérateur des peuples opprimés, traduit du finnois par Anne Colin du Terrail, Éditions Gallimard (coll. Folio), 2016, chap. 10)
  2. Qui a les cheveux roux.
    • C'est M. Lefèvre, l’ancien acteur des Variétés, qui a fait éclore un jour cette phrase dans la bouche de mademoiselle Juliette, une figurante laide et rousse qu'Odry, par antiphrase, appelait Joliette. — (Joachim Duflot, Les secrets des coulisses des théâtres de Paris: mystères, mœurs, usages, Paris : chez Michel Lévy frères, 1865, p. 90)
    • C’est une couleur nette, au moins : je suis content d’être roux. […] J’ai encore de la chance : si mon front portait une de ces chevelures ternes qui n’arrivent pas à se décider entre le châtain et le blond, ma figure se perdrait dans le vague, elle me donnerait le vertige. — (Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938)
  3. Fondu et cuit jusqu’à obtenir une couleur rousse en cuisine.
    • Beurre roux.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Invariable
roux
\ʁu\

roux \ʁu\ masculin

  1. Couleur rousse. #AD4F09
    • Il est d’un roux ardent, d’un vilain roux, d’un roux désagréable.
  2. (Cuisine) Préparation obtenue en faisant fondre du beurre avec de la farine, et en ajoutant un peu de liquide.
    • Faire un roux.

Dérivés[modifier le wikicode]

en cuisine

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin roux
\ʁu\
Féminin rousse
\ʁus\
rousses
\ʁus\

roux \ʁu\ masculin (équivalent féminin : rousse)

  1. Homme qui a les cheveux roux.
    • Un roux, une rousse.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Paris) : écouter « roux [ʁu] »

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • roux sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Le thésaurus couleur en français Lien vers le thésaurus

Références[modifier le wikicode]