calculer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin calculare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

calculer /kal.ky.le/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Déterminer un nombre au moyen d’un calcul, de calculs.
    • Parce que l’astronomie parvenait à calculer les tables de la lune, on a cru que le but de toute science était de prévoir avec exactitude l’avenir; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. IV, La grève prolétarienne, 1908, p. 190)
    • Nonante lieues en quatre étapes et une demie. Tu calcules ? Vingt lieues par jour ! Diâle, on routait dur en ce temps-là. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • M. Leblond, […], a calculé la corrélation entre taux butyreux et teneur en matières azotées pour les descendances des 20 taureaux Frisons et des 21 taureaux Normands […]. (Revue laitière française : nº 195 à 205, Association laitière française, 1963, p. 254)
    • (Absolument)Sans remonter au Déluge, l’évaluation des récits bibliques à l’aune de la science ne date pas d’hier. Elle est même vieille comme Hérode. Mais l’« étoile » des Mages est sans doute l’évènement qui a le plus fait calculer les astronomes. (Natalie Levisalles, Divin ovni dans le ciel de Bethléem, dans Libération (journal) du 24 décembre 1996)
  2. (Figuré) Combiner ou apprécier quelque chose.
    • Prenait-on le rez-de-chaussée d’une tour, les étages supérieurs conservaient les moyens de reprendre l’offensive et d’écraser l’ennemi. On voit que tout était calculé pour une lutte possible pied à pied. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Calculer les chances de succès. Calculer les évènements. Calculer ses démarches.
  3. (Argot) Prendre en compte ; prêter attention. — Note : Dans ce sens, il est employé uniquement à la forme négative.
    • Ne pas calculer quelqu’un ou quelque chose.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(Propre)

Le Antoine de RivarolDictionnaire classique de la langue française, 1827 indique :

(Figuré)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Calculer des tables astronomiques, Dresser des tables propres à l’usage des astronomes.
  • Calculer une éclipse, Déterminer par le calcul le temps et les circonstances d’une éclipse.
  • Bien calculer, mal calculer, Prendre bien, prendre mal ses mesures.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]