tourillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français toreillon (« pivot ») diminutif de toreil (« verrou ») → voir tour, -el, tourelle et -on.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
tourillon tourillons
/tu.ʁi.jɔ̃/

tourillon /tu.ʁi.jɔ̃/ masculin

  1. (Arts) Axes de fer sur lesquels se meuvent les treuils, les bascules, etc.
  2. Gros pivot sur lequel tourne une porte cochère, une grille, un pont-levis.
  3. (Militaire) Deux parties rondes et saillantes qui sont vers le milieu d’un canon et qui servent à l’assujettir sur son affût.
  4. (Mécanique) Organe mécanique utilisé pour guider un mouvement de rotation.
    • Un châtelet, qui peut être isolé de la barbacane, la précède, à cheval sur le pont qui était composé de deux tabliers mobiles en bois, dont les tourillons sont encore à leur place. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  5. (Menuiserie) Cheville cylindrique généralement striée servant à l’assemblage d’un meuble.
  6. (Billard) Parie centrale de la queue.
  7. (Serrurerie) Grosse targette ronde munie d'une poignée.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]