capitaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du bas latin capitaneus (« qui est en tête »), dérivé de caput (« tête »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
capitaine capitaines
\ka.pi.tɛn\
Le capitaine Danjou, héros de Camerone (1)
EJ Smith, le capitaine du Titanic (2)
Didier Deschamps, capitaine de l’équipe de France de football, championne du monde en 1998 (4)

capitaine \ka.pi.tɛn\ masculin et féminin identiques

  1. (Militaire) Grade donné à un officier subalterne dans l’armée de terre, l’armée de l’air et la gendarmerie nationale de France, situé entre son supérieur hiérarchique, le commandant (armée de terre, armée de l’air) ou le chef d’escadron (gendarmerie), et son subordonné, le lieutenant, et qui commande une compagnie d’infanterie, un escadron de cavalerie, une batterie d’artillerie, etc. Ce grade correspond à celui de lieutenant de vaisseau dans la Marine nationale française. Le code OTAN : OF-2. Note : Les grades de la Marine nationale comprenant ce mot sont officiers supérieurs.
    • Quelles fonctions plus pénibles et plus dispendieuses que celles de capitaine et de chef de bataillon de la garde nationale, dans une commune de campagne ? (François-Vincent Raspail, Organisation ruineuse ou féconde de la dépense, dans Le Réformateur, 5 fév. 1835)
    • Un capitaine réglait le feu : « A vous, Judin! » Le petit lignard visait soigneusement, lâchait la détente. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.168, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Je suis habitué à ces fantaisies d’officiers. À la caserne, on est fréquemment convoqué par un capitaine inconnu qui veut connaître sans délai l’horaire de paquebots pour la Chine […] (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Capitaine des chasses : Celui qui avait le soin de ce qui regarde la chasse dans une certaine étendue de pays.
    • Capitaine de louveterie.
  2. Celui ou celle qui commande un navire de guerre ou de commerce.
    • La tête en l’air, qui suit à Oxford quelques cours de botanique, se prépare à devenir pasteur quand une chance imprévue s’offre à elle : on lui propose de partir, au titre d’homme de compagnie du capitaine Robert Fitz-Roy, âgé de vingt-six ans et au caractère difficile, pour un très long voyage d’étude. (Jean d'Ormesson, C’est une chose étrange à la fin que le monde, 2010, ISBN 978-2-221-12336-2)
    • Capitaine de vaisseau, de frégate.
    • Le capitaine d’un bâtiment marchand.
    • Capitaine marchand.
    • Capitaine au long cours.
    • Capitaine de pavillon : Celui qui commande le vaisseau monté par un contre-amiral ou par un vice-amiral.
    • Capitaine d’armes. → voir armes
    • Capitaine de port, Officier préposé à la police maritime d’un port de commerce.
  3. Chef ou cheffe militaire qui possède des qualités nécessaires pour le commandement.
    • Ce roi était un grand capitaine.
  4. (Sport) Le joueur qui représente les joueurs de son équipe auprès de l'arbitre.
    • La capitaine de l'équipe de volley féminin.
  5. (Zoologie) Nom d’usage du poisson Polydactylus quadrifilis.
  6. (Zoologie) Synonyme de perche du Nil (poisson).
  7. (Zoologie) (Île Maurice) Nom donné aux poissons du genre Lethrinus.
    • Autour de sa taille, elle porte une liane tressée où elle a accroché ses proies, quatre poissons, une dame berri, un capitaine, deux gueules pavées. (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)

Abréviations[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus capitaine figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]