chantier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin cantherius (« support »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chantier chantiers
/ʃɑ̃.tje/

chantier /ʃɑ̃.tje/ masculin

  1. Lieu où l’on range, où l’on entasse des piles de gros bois à brûler, de bois de charpente, ou de charronnage.
    • Le bois ! Un simple chantier pour eux, où gagner mieux qu'en usine […]. Ceints de soleil, d'air vif, on tâche à sa guise, à son allure, sans surveillants. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Les chantiers sont pleins, on ne manquera pas de bois. - Ce marchand de bois a son chantier bien garni.
  2. (Par extension) (Familier) (Figuré) Désordre.
    • Mais qu’est-ce que c’est que ce chantier ! C’est un bureau, ici, je veux que ça soit rangé !
  3. (Par analogie) (Police) Dans le jargon policier, procédure judiciaire frauduleuse ayant pour but de mettre en cause un innocent.
    • un chantier
  4. (Construction) Lieu où l’on décharge le bois ou la pierre, pour les travailler, afin de pouvoir les employer à un bâtiment.
    • Un vol de 910 kilos de câbles en cuivre a été signalé lundi sur un chantier de RTE (Réseau de Transport d'Electricité) à Crevin, au sud de Rennes, à proximité immédiate du site de construction d'un important transformateur. (Crevin : Quatre voleurs de câbles en cuivre interpellés, Le Télégramme, 11 septembre 2013)
    • Les pierres sont au chantier. - Le bois est en chantier.
  5. (Par extension) Toute installation dans les industries de construction ou autres.
    • La tour lyonnaise UAP est déconstruite étage par étage, sous une coiffe, pour limiter les nuisances de ce chantier situé en périphérie immédiate des halles de Lyon et d'une école notamment. (Vincent Charbonnier, La déconstruction inédite d'une tour lyonnaise, dans l'Usine nouvelle du 22 mars 2012, page 24)
  6. (En particulier) (Marine) Chantier naval, endroit où l’on construit des bateaux.
    • Chantiers de marine. - Chantiers de construction. - Les chantiers de Brest, de Toulon.
  7. (Marine) Blocs de bois sur lesquels porte la quille d’un vaisseau, d’un navire en construction ou en radoub.
    • Un vaisseau qui est sur chantier, sur les chantiers.
  8. Morceaux de bois ou de pierre dont se sert un maçon, un charpentier pour maintenir dans une certaine position le bloc, la pièce de bois qu’il taille ou qu’il équarrit.
    • Mettre une pierre, une pièce de bois en chantier.
  9. Pièces de bois couchées en long, sur lesquelles on pose des tonneaux de vin ou d’autre liqueur dans le cellier, dans la cave.
    • […] un tonneau, dont le robinet, ouvert à moitié, continuait de laisser échapper un filet de vin, lequel, en coulant, formait une rigole qui allait se perdre sous le chantier. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes,)
  10. (Par analogie) (Marine) Pièces de bois qui servent, sur les navires, à caler les barriques, ballots, etc.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]