crampon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien bas francique *krampo (« crochet »), forme masculine de *krampa → voir crampe.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crampon crampons
/kʁɑ̃.pɔ̃/

crampon /kʁɑ̃.pɔ̃/ masculin

  1. (Arts) Pièce de métal recourbée, à une ou plusieurs pointes, qui sert, dans les ouvrages de maçonnerie, de charpenterie ou de menuiserie, à attacher fortement quelque chose.
    • Crampon de fer.
    • Attacher avec un crampon.
    • Mettre un crampon.
    • Cela est tenu par un crampon.
  2. (Régionalisme) Fourche pour pêcher certains mollusques.
    • La « pinna » se retire en grande partie de la mer Méditerranée, d’une profondeur de 6 à 9 mètres. On se sert à cet effet d’un instrument en forme de fourche à dents verticales de 1m50 de long et 15 pouces d’écartement et que l’on appelle crampon. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Maréchalerie) Bout recourbé qu’on fait exprès aux fers de cheval, quand on veut ferrer à glace les chevaux.
  4. (Botanique) Tout appendice à l’aide duquel une tige s’accroche aux corps voisins et qui n’est pas roulé en spirale.
  5. (Sport) Pointe attachée à la semelle de certaines chaussures de sport.
    • En ce temps-là, on bichonnait ses chaussures, on les enduisait de graisse de cheval et, selon les caractéristiques du stade où se déroulait la partie, on changeait les crampons : souples, taillés dans de vieux pneus quand le terrain était mou ou humide ; durs, généralement en cuir quand il était très sec ; et légers, presque toujours en os quand on avait le plaisir de jouer sur de la pelouse. (Luis Sepúlveda, « Un doute et une certitude », chronique du recueil Une vie de passions formidables, 2012, traduite de l’espagnol du Chili par Bertille Hausberg, 2014, p. 32)
  6. (Figuré) (Populaire) Personne qui s’attache importunément à une autre.
    • Quel crampon ce voisin!
    • J’aime bien ce garçon parce qu’il a l’intelligence éveillée, dit Lébédev en le suivant des yeux. Bien qu’un peu crampon, il est dégourdi. (Dostoïevski, L’Idiot, 1869 ; traduit du russe.)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]