decem

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’indo-européen commun *déḱm̥t [1] (« dix ») qui donne दश, daśa en sanscrit, δέκα, deka en grec ancien, ten en anglais, deset en tchèque.
Du fait de l'alternance vocalique, le /de/ de decem tombe ou devient optionnel dans certains composés et dérivés, ainsi on a « avec un /g/ inexpliqué [1] » vi-ginti, tri-ginta-tri-ceni, quadra-ginta, etc. Le phénomène se retrouve dans le vieil indien triṃśát (« 30 »), l'avestique ϑrisąs (« 30 »), le grec ancien τριά-κοντα, triákonta (« 30 »), le gaulois tricont- (« 30 » → voir tregont en breton).
Un dérivé particulier, qui a lui aussi perdu le /de/ initial en acquérant une désinence est cen-tum (« 100 »). Comparez avec le grec ancien ἑκατόν, hekatón (« 100 ») n.b. où he- représente « 1x », l'avestique satǝm, le gotique hund (suffixé avec -rath « compté » → voir ratus => hundred en anglais), le vieux slave sъto → voir sto.
La chute du /de/ affecte ses dérivés, comparez quin-genti et quinqua-ginta.
Un mot qui relève de decem mais fait exception à la règle précédente est denarius (« denier, dix as ») il dérive du distributif deni où le /c/ est tombé devant la liquide du suffixe -ni.

Adjectif numéral[modifier | modifier le wikicode]

decem indéclinable

  1. Dix.
    • hominum milia decem. César. B. G. 1, 4
    • fundi decem et tres. Cicéron. Rose. Am. 7, 20
    • milia passuum decem novem. César. B. G. 1, 8
    • decem virī, decemvirī.
  2. Une douzaine, un grand nombre.
    • si decem habeas linguas, mutum esse addecet. Plaute. Bac. 1, 2, 20

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]