decem

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’indo-européen commun *déḱm̥t [1] (« dix ») qui donne दश, daśa en sanscrit, δέκα, deka en grec ancien, ten en anglais, deset en tchèque.
Du fait de l'alternance vocalique, le \de\ de decem tombe ou devient optionnel dans certains composés et dérivés, ainsi on a « avec un \g\ inexpliqué [1] » vi-ginti, tri-ginta-tri-ceni, quadra-ginta, etc. Le phénomène se retrouve dans le vieil indien triṃśát (« 30 »), l'avestique ϑrisąs (« 30 »), le grec ancien τριά-κοντα, triákonta (« 30 »), le gaulois tricont- (« 30 » → voir tregont en breton).
Un dérivé particulier, qui a lui aussi perdu le \de\ initial en acquérant une désinence est cen-tum (« 100 »). Comparez avec le grec ancien ἑκατόν, hekatón (« 100 ») n.b. où he- représente « 1x », l'avestique satǝm, le gotique hund (suffixé avec -rath « compté » → voir ratus => hundred en anglais), le vieux slave sъto → voir sto.
La chute du \de\ affecte ses dérivés, comparez quin-genti et quinqua-ginta.
Un mot qui relève de decem mais fait exception à la règle précédente est denarius (« denier, dix as ») il dérive du distributif deni où le \c\ est tombé devant la liquide du suffixe -ni.

Adjectif numéral[modifier | modifier le wikicode]

decem indéclinable

  1. Dix.
    • hominum milia decem. César. B. G. 1, 4
    • fundi decem et tres. Cicéron. Rose. Am. 7, 20
    • milia passuum decem novem. César. B. G. 1, 8
    • decem virī, decemvirī.
  2. Une douzaine, un grand nombre.
    • si decem habeas linguas, mutum esse addecet. Plaute. Bac. 1, 2, 20

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]