foie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du bas latin ficatum (« foie d’une oie engraissée aux figues ») puis, par extension de sens « foie », dérivé de ficus (« figue »). Calque du grec ancien συκωτόν, sukôtón (« engraissé aux figues »), dérivé de σῦκον, sûkon (« figue »). Ce mot a supplanté le latin jecur (« foie »), ainsi que le montrent toutes les langues romanes ; le même phénomène a eu lieu pour le grec συκώτι, sykóti (« foie »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
foie foies
\fwa\
Le foie d'un homme, face inférieure.
Un foie de mouton. 1 lobe gauche, 2 lobe droit, 3. lobe caudé, 4. lobe carré, 5 artère hépatique et veine porte, 6 nodules lymphatiques hépatiques, 7 vésicule biliaire

foie \fwa\ masculin

  1. (Anatomie) Organe présent chez l’homme et chez la plupart des vertébrés, produisant la bile. Il sert, entre autres, à régler le métabolisme des glucides.
    • Indépendamment d'artères et de veines correspondantes aux artères et aux veines des autres parties du corps, le foie est l'aboutissant d'un système veineux particulier, le système de la veine-porte, qui se distribue , dans son épaisseur, à la manière des vaisseaux artériels. (Jean Cruveilhier, Traité d'anatomie descriptive, Paris : P. Asselin, 1871, volume 2, page 569)
    • Le foie produit la bile et stocke les nutriments absorbés à partir des aliments consommés par l’animal. Il transforme ces nutriments en sucre et en substances chimiques nécessaires à d’autres organes. Il neutralise également certains éléments toxiques. (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 36)
  2. (Cuisine) Cet organe, de certains animaux, cuisiné.
    • En alimentation, on distingue quatre groupes de foies, qui sont : les foies de poissons, les foies de volaille, le foie de veau et le foie gras d'oie. (Joseph Favre, Dictionnaire universel de cuisine pratique, Omnibuus (Place Des Éditeurs), 2010, p.577)
    • Piquez votre foie de veau de gros lard assaisonné; foncez une braisière de bardes de lard; mettez-y le foie avec des carottes, un bouquet garni, des oignons. (Alexandre Dumas, Grand dictionnaire de cuisine, Paris : Alphonse Lemerre, 1873, p.565)
  3. (Au pluriel) (Argot) Peur.

Variantes dialectales[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « foie [fwa] »

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]