luth

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au XIIIe siècle à l’espagnol laúd, issu de l’arabe al-aoûd, « le bois », et dans un sens particulier « le oud » ou luth oriental. Le l initial vient donc de l'article arabe al tronqué et entendu comme soudé au mot suivant.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
luth luths
\lyt\
Reproduction d’un luth renaissance à huit chœurs.
Armoiries avec un luth (sens héraldique)

luth \lyt\ masculin

  1. Cordophone portable d’origine arabe, de corps généralement piriforme prolongé par un manche recouvert d'une touche sur laquelle le musicien appuie avec les doigts d'une main les cordes tendues attachées au cordier à une extrémité, et à la table d'harmonie à l'autre, ceci afin de modifier les notes obtenues, tandis que de l'autre main il excite les cordes à vibrer au-dessus de la caisse de résonance, soit en les tirant et les relâchant vivement, ou les frappant, soit en les frottant avec un outil tel un archet.
    • Le luth était très en vogue pendant la période baroque.
    • Il était dans cette heureuse disposition, quand ses yeux tombèrent sur un luth posé sur une chaise, […]; alors il pensa qu’un peu de musique ne gâterait rien à l’excellent repas qu’il venait de faire. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. une famille d'instruments à cordes comportant un corps et un manche
    • La guitare, la mandoline, et les violons sont des luths modernes.
  3. (Par métonymie) (Figuré) Comme « lyre », il s’emploie pour désigner l’inspiration, le talent poétique.
    • Prendre son luth. - Chanter sur son luth.
  4. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’instrument de musique stylisé du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté en pal, manche vers le chef. Il est assez présent en héraldique slave. À rapprocher de claricorde, guitare, harpe, lyre, vièle et violon.
    • Parti : au I, de gueules au senestrochère de carnation habillé d’azur, tenant un cimeterre d’argent garni d’or par la lame au-dessus de la garde ; au II, d’azur, au luth d’argent, qui est de Sebestyén Tinódi Lantos → voir illustration « armoiries avec un luth »

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « luth [lyt] »

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]