octave

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Octave

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1180) Du latin octavus (« huitième »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
octave octaves
\ɔk.tav\

octave \ɔk.tav\ féminin Note : Le mot octave est parfois utilisé au masculin.

  1. Huitaine, espace de huit jours consacré, dans l’église romaine, à solenniser quelque grande fête.
    • Octave de pâques, de la Pentecôte, de la Dieu.
    • Le premier, le dernier jour de l’octave.
    • Prêcher une octave.
    • C’était pendant la première semaine de novembre, la semaine où se célèbre l’octave des morts. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
    • Dès le IXe siècle, jusque vers la fin du XIIe, au moins, la célébration de la fête des Miracles resta fixée au 2 juin ; cependant si ce jour se trouvait compris dans les octaves de l’Ascension, elle était remise au lendemain. — (Marie-Claude Guigue, Recherches sur les merveilles, Henri Georg, Lyon, 1887, page 8)
  2. (En particulier) Dernier jour de l’octave, qui correspond, comme jour de la semaine, à la fête qu’on célèbre.
    • C’est aujourd’hui l’octave du Saint Sacrement.
    • Le jour de l’octave.
  3. (Musique) Intervalle de huit degrés.
    • Sous l’agitation des trémolos de violon qui la protégeaient de leur tenue frémissante à deux octaves de là — et comme dans un pays de montagne, derrière l’immobilité apparente et vertigineuse d’une cascade, on aperçoit, deux cents pieds plus bas, la forme minuscule d’une promeneuse — la petite phrase venait d’apparaître, lointaine, gracieuse, protégée par le long déferlement du rideau transparent, incessant et sonore. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 101)
    • Cette voix passée à l'octave supérieur, comme celle de toutes les vieilles dames qui entendent un peu haut et semblent toujours parler à la cantonade, elle a gardé le même timbre, la même autorité. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 12)
    • L’octave supérieure, inférieure.
    • Chanter à l’octave.
    • Les partitions musicales sont temporairement désactivées.
  4. Consonance que font deux notes éloignées l’une de l’autre de huit degrés, les deux extrêmes comprises.
    • L’octave est la plus parfaite des consonances.
  5. Huit notes comprises dans cet intervalle.
    • Une fois castré, l’enfant ne connaissait plus la mue, c’est à dire que sa voix ne baissait pas d’une octave comme chez les autres garçons. Elle restait « haute », pour employer le terme très général, à mi-chemin entre celle de l’enfant et celle de la femme […] — (Patrick Barbier, Histoire des Castrats, Grasset , 1989, page 23)
  6. (Versification) Stance de huit vers employées dans la poésie italienne, espagnole et portugaise.
    • Les poèmes de l’Arioste, du Tasse, de Camoëns sont écrits en octaves.
    • Chacun est occupé consciencieusement à ne rien faire : la galanterie, la cigarette, la fabrication des quatrains et des octaves, et surtout les cartes, suffisent à remplir agréablement l’existence. On ne voit pas là cette inquiétude furieuse, ce besoin d’agir et de changer de place, qui tourmentent les gens du Nord. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
  7. (Escrime) Huitième position de l’épée, que l’on tient le poignet en supination.
  8. (Métrologie) En joaillerie c’est la huitième partie d’un marc soit 30,59 grammes, en draperie c’est la huitième partie d’une aune soit presque 14 centimètres.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus octave figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : douze, musique, poésie, sept.

Nombre de vers Nom de la strophe ou du poème
* couplet
2 distique
3 haïku, tercet
4 quatrain
5 cinquain, quintil, tanka
6 sixain, sizain
7 septain
8 huitain, huitaine, octave, octain
9 neuvain, neuvaine
10 dizain, dizaine
11 onzain
12 douzain, douzaine
14 quatorzain, sonnet
16 seizain


Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
octave octaves
\ɔk.tav\

octave \ɔk.tav\ masculin

  1. (Métrologie) Mesure anglo-saxonne utilisée pour les tonneaux à whisky, qui vaut selon les sources entre 10 et 16 gallons (46 à 73 litres).

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
octave octaves
\ɔk.tav\

octave \ɔk.tav\ masculin

  1. (Métrologie) (Désuet) Autre nom de l’ochavas, unité de mesure de poids espagnole.
    • Octave, poids de Portugal ; c’est la huitième partie de l’once. L’Octave égale un demi-gros 31 grains 15 trente-deuxièmes de grain du poids de marc. L’Octave, qu’on appelle aussi gros, se divise en 72 grains. — (Jacques Peuchet, Vocabulaire des termes de commerce, banque, manufactures, navigation marchande, finance mercantile et statistique, Testu, Imprimeur-Libraire, Paris, An IX (1801))
  2. (Mathématiques) Octonion.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • octave sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]