orgue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin organum au sens de machine. Même étymologie qu’organe.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
orgue orgues
\ɔʁɡ\
Orgue de l’église Saint-Rémi de Forbach (sens 1)
Armoiries avec un orgue (sens héraldique)
Orgue (5) de pharmacien-chimiste.

orgue \ɔʁɡ\ masculin (mais féminin quand le mot est utilisé au pluriel pour faire référence à un unique instrument)

  1. (Orgues) Instrument de musique à vent, à clavier et à pédalier, composé de tuyaux de différentes sortes et de différentes grandeurs, alimentés d’air par des soufflets et que l’on fait résonner en appuyant sur les touches d’un ou de plusieurs claviers.
    • Au son de la cloche de la tour du palais, à Toulouse comme à Paris, le parlement se rendait en corps et en grand costume à la messe du Saint-Esprit, dite aussi la messe Rouge, pontificalement célébrée, avec orgue et musique, par un des évêques du ressort, officiellement invité par le premier président au nom du parlement. — (Henri Bruno Bastard d’Estang, Les parlements de France: essai historique sur leurs usages, leur organisation et leur autorité, vol.1, page 147, Didier & Cie, 1857)
    • Hanser enseigna d’abord a Méhul les premières règles du contrepoint rigoureux, et le mit bientôt en état de le remplacer à l’orgue pour les offices du matin. — (Castil-Blaze, Étienne Nicolas Méhul, dans la Revue de Paris, 1834, volume 1, page 24)
    • En 1973, quand le centre d'activités culturelles et de loisirs de Sully organisait son « florilège musical » en présentant un récital de guitare, un récital d’orgue et un concert de l'Ensemble instrumental Andrée Colson, tu n'étais pas intéressé encore ; […]. — (Colette Bissonnier, Chroniques du festival, Éditions Publibook, 2011, page 21)
    • Il ne pouvait entendre sans une pieuse émotion les anciennes hymnes catholiques, et sans une sorte de ravissement, certains sons de l’orgue. Il regardait avec une profonde admiration l'artiste qui, en promenant ses doigts sur les touches du gigantesque instrument, le faisait tantôt retentir comme la foudre, tantôt soupirer comme la brise printanière, tantôt gémir comme la voix humaine — (Xavier Marmier, Histoire d'un pauvre musicien (1770-1793), 1866)
  2. Lieu élevé où les orgues sont placées dans une église.
    • II ouvrit la petite porte de la tour par où l’on monte aux orgues, […]. Une fois dans les orgues, nous prîmes à gauche du soufflet, et nous montâmes jusqu’aux cloches. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
  3. (Par analogie) (Géologie) Colonnes prismatiques de basalte dont la disposition rappelle les tuyaux d’un orgue.
    • Les orgues de Murat.
    • Des orgues marines.
    • C’est la ville de Zadar qui a eu les premières orgues marines au monde ; elles émettent des sons musicaux uniquement sous l’effet du vent et des vagues.
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’instrument à vent du même nom dans les armoiries. Il peut être représenté dans son ensemble quand il fait référence à un instrument spécifique, mais généralement, il est représenté sous la forme d’un ensemble de tubes accolés (dont le nombre peut être blasonné), de longueurs différentes.
    • Coupé, au premier de gueules à une ancre d’argent accostée de deux étoiles du même, au second d’argent à un orgue d’azur chaussé du même, qui est de la commune de Saint-Clément-de-Valorgue du Puy-de-Dôme → voir illustration « armoiries avec un orgue »
  5. Meuble présentant une palette de produits.

Notes[modifier le wikicode]

Le mot s’emploie parfois au féminin pluriel, comme par exemple dans l’expression « les grandes orgues », mais désigne alors un unique instrument.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]