pneumatique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pneumaticus.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
pneumatique pneumatiques
\pnø.ma.tik\

pneumatique \pnø.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Physique) Relatif à l’air.
  2. (Technique) Qui utilise de l'air sous pression.
    • Pour les épandeurs centrifuges à 2 disques et les épandeurs pneumatiques il est préférable, lorsque cela est possible, de vérifier le débit des 2 côtés. (Comment régler son épandeur d'engrais ou de produits organiques ?, ARVALIS, 2004)
    1. (Spécialement) Qualifie le système de transport de petites masses, sur de courtes distances, par des tubes sous pression d'air.
      • À la vue de la carte pneumatique, la crainte du fantôme de son mari s’est évanouie chez Hélène. (Jules Supervielle, Le Voleur d’enfants, 1926, p. 40)
      • Tube pneumatique.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pneumatique pneumatiques
\pnø.ma.tik\

pneumatique \pnø.ma.tik\ masculin

  1. Tube de caoutchouc, gonflé d’air ou d’un gaz comprimé, et qui est fixé à la jante d’une roue pour amortir les chocs, inventé en 1888.
    • Sans me presser je mets mes souliers et gonfle mes pneumatiques. (Jules Renard, Journal, 1897)
    • La roue en bois avec cerclage en fer, utilisée notamment en Afrique du Nord, en Égypte et à Madagascar, équipait autrefois tous les chariots avant l'emploi des pneumatiques. (Mémento de l'agronome, France : CIRAD-GRET/Ministère des affaires étrangères, 2002, p.754)
  2. Tube rigide où l’on fait le vide par le moyen de machines pneumatiques et dont on se servait pour envoyer les dépêches, et aujourd'hui pour faire circuler de la monnaie.
    1. (Par extension) Sorte d’obus qui circule dans ce tube.
      • Expédier un pneumatique.
    2. (Par extension) (Désuet) Dépêche envoyée par ce moyen.
      • C'était un garçon de bureau qui lui apportait un pneumatique que Bellegarde s’empressa de décacheter. (Arthur Bernède, Belphégor, 1927)

Synonymes[modifier]

la dépêche

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]