réveiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De éveiller avec le préfixe re-.

Verbe [modifier]

réveiller \ʁe.ve.je\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se réveiller)

  1. (Transitif) Tirer du sommeil.
    • Je suis réveillé par les clairons sonnant le signal du décampement. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 115)
    • Les bistros regorgeaient d’hommes, de femmes endormis, que parfois le garçon réveillait pour qu’ils cédassent la place à de nouveaux venus. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La veille de Noël, pendant la nuit, je fus réveillé par un bruit de chaîne frottant contre des écubiers. C’était la goélette Hinano qui venait de jeter l’ancre. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les cris des coqs, les sabots des ânes poussés par l’encouragement sonore et monotone des paysans, réveillèrent Elhamy le lendemain. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l’Amour et de la Mort", 1940)
  2. (Transitif) (Figuré) Exciter de nouveau, ranimer.
    • Ce jeune homme est très endormi, il a besoin qu’on le réveille.
    • Il faut de temps en temps donner de l’éperon à ce cheval pour le réveiller.
  3. (Transitif) Renouveler ; faire renaître.
    • Chez les possédants, l'agitation sociale réveille une vieille hantise particulièrement vivace chez les bourgeois français : la peur de l'ouvrier. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.13)
    • Il n’y a rien dans ses discours qui réveille l’attention des auditeurs.
  4. (Pronominal) Sortir du sommeil.
    • […] ils dormaient profondément, l’un près de l’autre, allongés, les bras collés au corps, comme des cadavres. Je les contemplai, longtemps, souhaitant qu’ils se réveillassent. — (Octave Mirbeau, Le colporteur)
  5. (Par analogie) (Pronominal) Se sortir de l’évanouissement, du coma, etc.
  6. (Pronominal) (Figuré) Se ranimer, se renouveler.
    • Il s’est réveillé au bruit des exploits de son rival. — Il sentait que sa haine, que sa tendresse se réveillait.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]