ru

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : RU, Ru, , , , rủ, .ru

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

ru invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du russe.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle) Du latin rivus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ru rus
\ʁy\

ru \ʁy\ masculin

  1. (Vieilli) (Hydrologie) Petit ruisseau.
    • En vain, j’avais cherché un ru, dont l’eau fraîche chante sous les feuilles, ou bien une source, comme il s’en trouve pourtant beaucoup dans le pays. — (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Elle se trouvait à ce moment sur ce plateau de l’Île-de-France, qui du Rouillon à la Thève ne présente aucune rivière, et n’a que quelques rus qui s’emplissent d’eau l’hiver, mais restent l’été entièrement à sec. — (Hector Malot, En famille, 1893)
    • Dans cette partie de son cours, la Lanterne reçoit les eaux de nombreux ruisseaux ou « rus » provenant des vallons tourbeux voisins. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 6)
    • De même, les dimensions du torrent modulent la vitesse de l’eau qui coule du ru, tout comme les caractéristiques d’un câble déterminent sa résistance électrique. — (François Lavallou, « Le complexe industriel », Les nombres complexes, Bibliothèque Tangente no 63, mai 2018, page 142)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Du latin rivus.
(Nom 2) Déverbal de ruer.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

ru \Prononciation ?\ masculin

  1. Ru, ruisseau.
    • Or est ainsi que, quant ces deux ruz de ces deux fonteinnes viennent ensemble, ce appele l'en le flueve de Jourdain là où Dieu fu bauptizié. — (Jean de Joinville, 276)
    • le rupt de Montigny.
    • Comme my devanchier eussent mis ou fait mettre une huche à mettre poisson en un rieu de Somme. — (Littré)
    • Il y avoit un petit ru d'eau, ils le passerent tout bellement et se fortifierent. — (Littré)
  2. Rivage, bord.
  3. Écoulement, flot.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

ru \Prononciation ?\ masculin

  1. Action de ruer, ruade.

Références[modifier le wikicode]

Amdo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du tibétain སྦྲུལ, sbrul (« serpent »).

Nom commun [modifier le wikicode]

\ru\

  1. Serpent.

Notes[modifier le wikicode]

Forme du parler de Xiahe.

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Huang Bufan (Éditeur) et Xu Shouchun, Chen Jiaying, Wan Huiyin, A Tibeto-Burman Lexicon, Pékin, Presses de l'Université Centrale des Minorités, 1992.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
ru ruioù ruoù

ru \ˈryː\ féminin

  1. (Urbanisme) Rue.
    • « [...]. Ar baotred all eus ar ru n’ouzont netra. [...]. » — (Youenn Drezen, Skol-louarn Veig Trebern III, Éditions Al Liamm, 1974, page 103)
      « [...]. Les autres garçons de la rue ne savent rien. [...]. »
    • Nenn Jani, ken dinecʼh ha tra, a yeas er marcʼhallacʼh Pouliken da zibab ur bolez tener e stal ur varcʼhadourez-yer, he mignonez, a brenas vioù hag asperjuz kaer er cʼhocʼhu, toazon-leue er gigerezh e korn ar ru Vras hag ar ru Sant-Loeiz, da lakaat da drempañ e-pad an noz, ur voutailhad kognak ha kafe er ru Sant-Erwan, hag a zistroas d’ar gêr eürus. — (Roparz Hemon, Nenn Jani, Éditions Al Liamm, 1974, page 17)
      Nenn Jani, sans la moindre appréhension, alla au marché de Pouliquen pour choisir un poulet tendre à l’étal d’une marchande de poulets, son amie, acheta des œufs et de belles asperges aux halles, du ris de veau à la boucherie au coin de la Grand Rue et de la rue Saint-Louis, pour le faire tremper pendant la nuit, une bouteille de cognac et du café rue Saint-Yves, et rentra heureuse à la maison.
    • Daou zen a ziviner un tammig pelloc’h war ar ru. — (Yann Gerven, Bouklet ha minellet, Al Liamm, 1990, page 61)
      On devine deux personnes un petit peu plus loin dans la rue.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Roparz Hemon, Al Liamm, 6e édition revue et augmentée, 1978, page 699b
  • Martial Ménard, Dictionnaire français-breton, Éditions Palantines, 24 octobre 2012, 1465 pages, ISBN 978-2356780690, page 1203a

Francoprovençal[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin rivus qui donne le français ru ou l’occitan riu.

Nom commun [modifier le wikicode]

ru \ʁy\ masculin

  1. (Géographie) Ruisseau.

Notes[modifier le wikicode]

Forme du valdôtain des communes de Courmayeur, Brusson,Introd, Valtournenche.

Variantes[modifier le wikicode]

  • ri (valdôtain de Charvensod)
  • tseraille (valdôtain de Valgrisenche)
  • valèi (valdôtain d’Arnad, Brusson et Montjovet)

Références[modifier le wikicode]

Vietnamien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

ru \ru˦\

  1. Chanter pour endormir; bercer (un enfant) en chantant.
    • Ddieeuj hát ru con
      Berceuse
    • Êm (như) ru
      Doucement.+n'est-ce-pas?
    • Như thế chẳng hay lắm ru ?
      Ce serait plutôt bien comme cela, n'est-ce pas?

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Nord du Viêt Nam (Hanoï) : [zu˦]
  • Sud du Viêt Nam (Ho Chi Minh-Ville) : [ʒu˦]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]