veau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin vitellus, diminutif de vitulus (« veau »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
veau veaux
\vo\
Un veau et sa mère.

veau \vo\ masculin (pour la femelle, on dit : velle) (non standard)

  1. Petit de la vache.
    • Une bousculade plus violente se produisit ; les petits veaux et les génisses rejetés de droite et de gauche par la poussée des grands bestiaux s’égratignèrent aux ronces flottantes des haies. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Oui, ça n’est pas tout ; aujourd’hui une dent, demain une oreille ; s’ils pouvaient trouver une sauce pour manger nos fressures comme celles des veaux, ils mangeraient du chrétien ! dit la vieille Bonnébault, qui montra son profil menaçant au comte quand il passa, lui lança un regard mielleux et lui fit la révérence. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, deuxième partie, chapitre sixième)
  2. (Par métonymie) Chair du veau ; viande qu’on a mise en quartiers à la boucherie et qu’on y débite.
    Veau mijoté à la tajine.
    • Une soupe aux herbes et à l’eau de haricots, un morceau de veau aux pommes de terre, inondé d’eau rousse en guise de jus, un plat de haricots et des cerises d’une qualité inférieure, le tout servi et mangé dans des assiettes et des plats écornés avec l’argenterie peu sonore et triste du maillechort, était-ce un menu digne de cette jolie femme ? — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)
    • J'y ai dîné, et même assez mesquinement, car nous étions quatre inattendus, et la côtelette de veau jouait un principal rôle dans ce festin, comme sur nos tables d'hôte depuis quelques jours. — (Saintine, Les métamorphoses de la femme, Paris : Charlieu, 1857, page 202)
    • Demandez à votre boucher de découper le veau en morceaux, sinon commencez par cette étape. — (Valérie Duclos, Mes recettes de vacances, Paris : First-Grûnd, 2011, édition 2012, page 18)
  3. (Par métonymie) (Travail du cuir) Cuir de veau.
    • Des livres reliés en veau.
    • Reliure de veau fauve, de veau marbré.
  4. (Sens figuré) (Péjoratif) Personne nonchalante et stupide.
    • Le domestique, un nouveau domestique, exécutait son service en dépit du bon sens et, finalement, me jeta quelques gouttes de sauce sur le bras. « — Quel veau ! » m'écriai-je impatienté. — (Alphonse Allais, Utilité des auteurs classiques)
    • Je dis pas que, moi, je serais allé jusqu'à fricoter avec les Boches. Même si les Français étaient des veaux, j'aurais pas pu m'empêcher d'être de leur côté. On a sa fierté. — (Tony Cartano, Schmutz, Grasset, 1987)
  5. (Géographie) Masse de glace qui se détache d'un iceberg.
  6. (Sens figuré) (Péjoratif) Vieille voiture qui fonctionne mal.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]





Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • veau sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]