chausse-trape

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) De l’ancien français chauchetrepe issu des verbes chauchier et treper signifiant tous les deux « marcher sur quelque chose ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
chausse-trape chausse-trapes
/ʃos.tʁap/
Une chausse-trape. (1)

chausse-trape /ʃos.tʁap/ féminin

  1. Pièce de fer garnie de pointes qu’on jetait dans les gués, sur les routes, et où hommes et chevaux s’enferraient.
    • Semer des chausse-trapes. S’enferrer dans des chausse-trapes.
  2. Trou qui cache un piège pour prendre les animaux malfaisants.
  3. (Figuré) Piège tendu à quelqu’un
    • L’opposition dut constater que les chausse-trapes ne la servaient pas mieux que les attaques de front. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Mon Dieu, en quel martyre vous m’avez condamnée à vivre, enveloppée de duplicités, environnée d’embûches, cernée de chausses-trapes. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]