inférieur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin inferior (« plus bas, inférieur »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin inférieur
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/
inférieurs
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/
Féminin inférieure
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/
inférieures
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/

inférieur

  1. Qui est placé au-dessous, en bas.
    • Souvent on voit la partie inférieure du nuage s’effranger en averses pour inonder de pluie les pentes basses, tandis que plus haut les vapeurs plus froides se déchargent de flocons de neige. (Élisée Reclus, La terre: description des phénomènes de la vie du globe, vol.1, p.219, 1868)
    • (Anatomie) Les membres inférieurs. — La mâchoire inférieure.
  2. (Astronomie) Qualifiait les planètes qui, comparées à la terre, sont plus rapprochées du soleil.
    • Mercure et Vénus sont deux planètes inférieures.
  3. (En particulier) (Géographie) (Vieilli) Qualifiait la partie d’un pays qui est la plus éloignée de la source d’un fleuve, ou la plus voisine de la mer ;
  4. (Figuré) Qui est au-dessous d’une personne ou d’une chose en rang, en dignité, en mérite, en forces, en valeur.
    • Inférieur en science. — Inférieur en savoir.
    • Les ennemis nous étaient inférieurs en nombre.
    • Les classes inférieures de la société.
    • Armée inférieure en artillerie.
    • Ces marchandises sont d’une qualité fort inférieure.
    • Pour le coloris, ce tableau est inférieur à tel autre.
    • Son talent est inférieur au vôtre.
    • Œuvre, production d’un ordre inférieur.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin inférieur
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/
inférieurs
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/
Féminin inférieure
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/
inférieures
/ɛ̃.fe.ʁjœʁ/

inférieur

  1. Celui qui est situé en-dessous.
    • Sur ce principe, Leiser, dans son Jus georgicum, lib.3, cap.9, n° 18, décide d'après la loi 3, § 2, ff aqu pluv. arcend., que l’inférieur ne peut se plaindre de ce que le supérieur a converti une terre semable en un pré arrosable. (Joseph Dubreuil, Charles Joseph Barthélémy Giraud, Analyse raisonnée de la législation sur les eaux, volume 1, page 374, 1842)
  2. (Péjoratif) Celui, celle qui est au-dessous d’un autre en rang, en dignité, et ordinairement avec subordination et dépendance.
    • Il saluait chapeau bas tous ceux qui appartenaient à une classe sociale supérieure à la sienne, il traitait avec mépris ou condescendance ses inférieurs, […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 118, Mercure de France, 1921)
    • Ce terme ne s’emploie qu’en parlant à un inférieur.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]