ventiler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin ventilare (agiter dans l'air, remuer (les grains), vanner, ventiler, éventer, rafraîchir en agitant, attiser, exciter, allumer, enflammer, disperser, abattre, divulguer).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

ventiler transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Renouveler l’air au moyen d’un ventilateur.
    • Ventiler la cale d’un navire.
  2. (Finance) Répartir une somme totale entre les différents articles auxquels elle doit être affectée.
    • En comptabilité, il est nécessaire de ventiler l'échéance du prêt entre le principal et les intérêts.
  3. (Droit) Estimer, évaluer une ou plusieurs portions d’un tout vendu, non pas quant à la valeur réelle, mais relativement au prix total.
    • On ventile une maison quand le prix en est à distribuer entre des créanciers privilégiés sur la superficie et des créanciers hypothécaires ou privilégiés sur le fond.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

(répartir)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]