assaut

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIe siècle)[1] Du latin assultus (« assaut ») devenu *assaltus en latin populaire ; voir saut, sursaut, etc.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
assaut assauts
\a.so\

assaut \a.so\ masculin

  1. Attaque pour enlever de vive force.
    • Quant à la ville […], elle garde encore les traces du terrible assaut de Skobeleff en 1880, murailles démantelées, bastions en ruines… — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • A Clervaux, les Allemands relancèrent l’assaut contre le château. Finalement les obus à charge creuse eurent raison des épaisses murailles, et des incendies éclatèrent. — (Peter Elstob, Bastogne : la bataille des Ardennes, traduit par André Comhaire, Verviers : Gérard & cie (collecion Marabout), 1970, page 50)
    1. Dernière phase d'une attaque.
      • À l'assaut !
  2. Action de tout ce qui assaille, attaque avec violence, met en péril.
    • Les assauts de la tempête.
    • Ce malade éprouvera encore quelques assauts de son mal.
    • Sa fortune a essuyé un rude assaut.
  3. Sollicitation vive et pressante.
    • Tous les passants que je rencontrais portaient la main à leur chapeau de feutre et m'honoraient d'un salut respectueux; ceux que je croisais pour la dixième fois me saluaient une dixième fois, et j'avais fort à faire pour tenir tête à un pareil assaut de politesses. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 49)
    • Des bataillons de VRP lancés dans tout le pays à l’assaut des bars-tabacs, des tabacs-presse, des civettes repérables de loin grâce à leur célèbre carotte rouge. — (Marc Lomazzi, Comment la mafia du tabac nous manipule: Des cadres repentis brisent l'omerta, éd. Flammarion, 2015, chap. 10)
    • J’ai soutenu plusieurs assauts pour cette affaire.
    • On m’a livré plusieurs assauts pour m’obliger à cela.
    • Résister aux assauts des passions, de la tentation.
  4. (Escrime) Simulacre de duel où l’on ne se bat qu’avec des armes (fleurets ou épées) mouchetées.
    • Il y aura un assaut public dans la salle de ce maître d’armes.
    • Faire assaut avec le prévôt d’une salle d’armes.
    • Un assaut d’armes. On dit aussi
    • Assaut de sabre, de boxe, etc.
  5. (Figuré) Faire assaut de : lutter à qui l’emportera.
    • Faire assaut de luxe, de toilette, d’éloquence, de savoir, d’esprit, de flatteries, etc.
  6. (Savate) Simulacre de combat, particulièrement pratiqué dans les catégories jeunes.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • assaut sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

assaut \asawt\ masculin

  1. Assaut.

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin assultus (« assaut »).

Nom commun [modifier le wikicode]

assaut \Prononciation ?\ (graphie normalisée) masculin

  1. Assaut.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]