cabaret

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

On le dit dérivé de l’ancien picard camberete ou cambrette (« petite chambre »). Mais il semble venir plutôt de l’arabe خرابات, khârabât, mot qui désigne initialement les ruines, refuge des buveurs en quête d’espaces de paix, et lieux de rendez-vous pour les aventures galantes[1][2]. Le mot est passé en persan[3] puis en turc[4] et en pachto[5], conservant la même forme, pour désigner les cabarets, les lieux de prostitution et de vente d'alcool[6].
Antoine Paulin Pihan propose une autre étymologie tirée de l’arabe خمارة, khâmmarât (« taverne »), qui dérive de خمر, vin[7].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
cabaret cabarets
\ka.ba.ʁɛ\

cabaret \ka.ba.ʁɛ\ masculin

  1. Boutique où l’on vend en détail du vin et des boissons spiritueuses et où l’on vend aussi à manger.
    • La fréquentation du cabaret entraine des maux étranges ; on y mange, on y joue son bien, on y ruine sa santé : on s'y abandonne à toutes sortes de crimes, comme aux jeux excessifs, aux tromperies, aux juremens, aux querelles, aux médisances, aux paroles sales, enfin à l'ivrognerie, qui fait que l'homme n'est plus homme, dit Saint Grégoire. (Nicolas Thibaut; Prières et instructions chrétiennes, […] -1737)
    • Mon herbier et mes livres de botanique me coûtent déjà beaucoup de peine et d'argent à transporter de gîte en gite, et de cabaret en cabaret. (« Oeuvres complètes de J. J. Rousseau », mises dans un nouvel ordre -1824)
    • En un village de trois cents habitants, où il y avait autrefois cinq cabarets, il y en a quinze maintenant, et tous font leurs affaires. Plus de règlement, plus de police. (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Il attire mon attention sur ce fait que, très souvent ici, même dans les cabarets, on voit des crucifix et des images pieuses. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ces hommes marqués dans le dos ne semblaient point en penser long ; ils allaient de cabaret en cabaret et semblaient mus par mécanique. (Alain, Souvenirs de guerre, p.112, Hartmann, 1937)
  2. (Vieilli) Lieu de réunion d’hommes de lettres ou d’artistes qui se tenaient dans tel ou tel débit de vins.
    • Le soir il y eut un grand souper chez Joassant, qui représenta le dernier cabaret de la littérature. C'était un endroit où passaient la nuit ceux qui revenaient tard des théâtres et des journaux. (Champfleury; Les aventures de Mademoiselle Mariette - 1862)
  3. (En particulier) Établissement où l’on se réunit pour entendre des chansons satiriques ou politiques.
    • Le Chat noir fut l'un des premiers cabarets artistiques. Il fut créé en 1881 par Rodolphe Salis à Montmartre …. (Article « Cabaret » de Wikipédia)
  4. Porte-liqueurs, cave à liqueurs.
  5. Assortiment des tasses qu’on met sur le plateau.
    • Un cabaret de porcelaine.
    • À dix heures sonnantes, M. de Riquebourg entra dans la chambre de Leuwen, suivi de la fidèle Marion, qui portait un cabaret avec du café au lait, et Marion était elle-même suivie d'un petit jockey qui portait un autre cabaret avec du thé, du beurre et une bouilloire. (Stendhal, Lucien Leuwen, in Romans et Nouvelles, t. I, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1952, p. 1211)
  6. (Zoologie) (Familier) Espèce d'oiseau, linotte.
    • La longueur totale du cabaret est de quatre pouces et demi ; son vol a près de huit pouces ; son bec, un peu plus de quatre lignes; sa queue, deux pouces ; elle est fourchue et ne dépasse les ailes que de huit lignes. (Georges Louis Leclerc de Buffon; Œuvres complètes - mise en ordre par Lacépède, 1818)
  7. (Botanique) Asarum europaeum [1], l’asaret d’Europe.
    • Les feuilles & les racines du cabaret sont douées d'une odeur pénétrante, & d'un goût acre. Elles provoquent fortement le vomissement & les selles. (Jacques-Christophe Valmont de Bomare, Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle, 1791)
  8. (Canada) Plateau servant à transporter la nourriture (pour cafétéria, buffet)

Synonymes[modifier]

Débit de boissons 

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français cabaret.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
cabaret
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪ\
cabarets
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪz\

cabaret \ˌkæb.ə.ˈɹeɪ\

  1. Cabaret.

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
cabaret
\ˈkæb.ə.ˌɹɛt\
cabarets
\ˈkæb.ə.ˌɹɛts\

cabaret \ˈkæb.ə.ˌɹɛt\

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Verbe[modifier]

Temps Forme
Infinitif to cabaret
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪ\
Présent simple,
3e pers. sing.
cabarets
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪz\
Prétérit cabareted
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪd\
Participe passé cabareted
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪd\
Participe présent cabareting
\ˌkæb.ə.ˈɹeɪ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

cabaret \ˌkæb.ə.ˈɹeɪ\

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français cabaret.

Nom commun[modifier]

Invariable
cabaret
\ka.ba.ˈrɛ\

cabaret \ka.ba.ˈrɛ\ masculin

  1. Cabaret.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • cabaret sur Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français cabaret.

Nom commun[modifier]

cabaret

  1. Cabaret.


Prononciation[modifier]