eben

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Eben, ebèn

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du proto-germanique *ebnaz, apparenté à even en anglais.

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Terme
Positif eben
Comparatif ebener
Superlatif am ebensten
Déclinaisons

eben \ˈeːbən\

  1. Plat, uni, égal, lisse.
    • Ein Zelt stellt man am besten dort auf, wo der Boden eben ist.
      Le meilleur endroit pour monter une tente est un endroit où le sol est plat.
    • Zu ebener Erde.
      Au rez-de-chaussée.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Adverbe [modifier le wikicode]

eben \ˈeːbən\

  1. Justement, précisément, simplement.
    • Er ist eben ein Idiot.
      C'est simplement un idiot.
  2. À l'instant.
    • Ich habe eben gegessen.
      Je viens de manger / J'ai mangé à l'instant.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de he (« son, à elle ») et de ben (« femme »)[1] (voir la variante orthographique heben).
Selon Albert Deshayes, eben serait composé de e (« son, à lui ») et de ben (« femme ») et la forme non adoucie se serait figée tandis qu’on attendrait *e ven[2]. Cependant eben ne peut se référer qu’à deux noms féminins.

Pronom [modifier le wikicode]

eben \e.ˈbẽːn\ féminin (au masculin on dit egile)

  1. L’autre, celle dont on parle deuxièmement dans un groupe de deux, au féminin toutes les deux, dont la première est souvent désignée par an eil « la seconde ».
    • Ne wele ket an eil bag eben. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé (Éléments de stylistique trégorroise) - Troisième partie - Le style populaire, 1974, page 129)
      Un bateau ne voyait pas l’autre.
    • Abalamour da se ne leverjont grik da zen : ne raent nemet goulenn an hent da vont eus ar bourk-mañ da ur bourk all, eus an eil kêr d’eben, ha traoù all diwar nij er c’hiz-se ne oant na du na gwenn. — (Lan Inizan, Emgann Kergidu 1, Éditions Al Liamm, 1977, page 35)
      À cause de cela, ils ne dirent mot à personne : ils ne faisaient que demander leur chemin pour aller de ce bourg-ci à ce bourg-là, d’une ville à l’autre, et d’autres choses rapidement ainsi ils n’étaient ni blancs ni noirs.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Douarnenez, Le Chasse-Marée, 2003, page 101, 209.

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ebenus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
eben
\e.bən\
ebens
\e.bəns\

eben [e.bən] masculin

  1. (Botanique) Ébène.

Tchèque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ebenus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif eben ebeny
Vocatif ebene ebeny
Accusatif eben ebeny
Génitif ebenu ebenů
Locatif ebenu ebenech
Datif ebenu ebenům
Instrumental ebenem ebeny

eben \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. (Botanique) Ébène.
    • Nábytek vykládaný ebenem.

Dérivés[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • eben sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg