mec

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : MEC, meč

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

mec

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du mara.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle)[1] Mot d’origine obscure. Une hypothèse pour le premier sens, attesté depuis 1821 (sous la graphie ‹ mecque ›) propose comme étymologie la conjonction « mais que » qui introduit une proposition conditionnelle, une concessive, etc. et qu’on trouve substantivé dans certains dialectes. (Quercy : mesque « motif », douna per mès-que « donner pour motif »). Ceci aurait donné le sens « qui fait l’important »[1].
Le sens 2, attesté depuis 1848, est peut-être à rapprocher de l’argot mac[1], apocope de maquereau, prononcé \mæk\ (dans l’accent populaire parisien), puis \mɛk\.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mec mecs
\mɛk\

mec \mɛk\ masculin

  1. (Vieilli) (Argot) Homme énergique, chef.
    • Le monde est plein de mecs. Ils mènent tout. — (Giraudeau)
  2. (Vieilli) (Argot) Souteneur ; maquereau.
    • Comme des faisans à la Bourse
      Les demi-sels se croient des mecs
      Mektoub ! un jour ils l'auront sec.
      — (Robert Desnos, Calixto, suivi de Contrée, 1942-1943, Éditions Gallimard, 1962, p. 12)
  3. (Familier) Individu de sexe masculin.
    • Tu es dans un monde de mecs, ici. Et dans le monde des mecs, il y a des bouquins de cul et bien d'autres choses, parfois même des femmes. Mais jamais longtemps. — (Éric Legastelois, Putain de cargo !, Vallauris : Atout éditions, 1998)
    • Non, non, généralement les mecs ont été : soit vainqueur du rallye automobile de Tataouine-les-Bains ; soit vainqueur du critérium de Trifouillis-les-Oies ; […]. — (Jean-Pierre de Langlard, Les Lacets du destin, p.27, Éditions Publibook, 2011)
    • Moi j’en ai rien à foutre d’être quelqu’un. Je suis un mec sans ambition. — (David Thomas, Je n'ai pas fini de regarder le monde, Albin Michel, 2012)
    • L’odeur lui rappelle la fumerie de crack qui s’est montée l’année précédente dans une des tours de la cité, un souk d’enfer, plein de mecs à moitié morts […]. — (Mo Hayder, Rituel, Place Des Éditeurs, 2013, chap.6)
  4. (Familier) Homme d’un couple (s’utilise en général avec un possessif).
    • Quand on rencontre un nouveau mec, c'est toujours tout beau, tout feu, tout flamme... et puis après quelques années, on commence à le voir tel qu'il est après deux gastros, un enfant et un crédit immo sur 20 ans. — (Marie Minelli, Comment transformer votre mec en Brad Pitt en 30 jours, Paris : La Musardine, 2015, p. 112)
    • Mon mec à moi
      Il me parle d’aventures
      Et quand elles brillent dans ses yeux
      J’pourrais y passer la nuit.
      — (Patricia Kaas, Mon mec à moi)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir homme (3)

Antonymes[modifier le wikicode]

Individu masculin (3)
Homme d’un couple (4)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]