ars

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : ARS, Ars, ærs

Conventions internationales[modifier | modifier le wikitexte]

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

ars

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 de l’arabe najdi.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin armus (« épaule »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
ars
/aʁ/

ars /aʁ/ masculin, singulier et pluriel identiques

Les régions du corps du cheval (Equus caballus).
(4) poitrail, (5) épaule, (6) angle de l'épaule, (7) bras, (8) ars, (9) coude, (10) avant-bras, (11) genou, (12) canon,...
  1. (Anatomie) Pli formé par la réunion des membres antérieurs et du poitrail du cheval.
    • Saigner un cheval aux ars.
    • Un cheval frayé aux ars, qui a une inflammation, des gerçures aux ars.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • ars sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir ardre, au participe passé.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet ars arse ars
Régime ars
Pluriel Sujet ars arses
Régime ars

ars masculin et féminin identiques

  1. Brûlé.
    • De l'enfant que Nostre dame garda en son bersuel, que il ne fust ars, la meson ou il estoit arse. (Rosarius, Miracle XLII)
    • Dont il avint ainsi que nostre dui chastel furent ars ; dont li roys de Sezile estoit si hors du sens, que il se vouloit aler ferir au feu pour estaindre ; (Jehans de Joinville, Livre des saintes paroles et des bons faiz nostre roy saint Looys)
    • Que fera ma chetive d’ame ?
      Ele sera arse en la flame
      D'enfer le noir.
      La la covendra remanoir.
      (Rutebeuf, Le miracle de Théophile)

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Ars [1] signifie proprement « composition, assemblage ». C'est en ce sens qu’on a iners (« maladroit ») et sollers (« adroit »). De là, le sens de « habileté » puis « art ». Le mot est de la même famille que artus et remonte à un radical *ar- (« combiner »).
Voyez reor pour des explications détaillées sur cette famille de mots.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif ars artēs
Vocatif ars artēs
Accusatif artĕm artēs
Génitif artĭs artiŭm
Datif artī artĭbŭs
Ablatif artĕ artĭbŭs
artium chorus : le chœur des arts.

ars /Prononciation ?/ féminin

  1. Talent, adresse, dextérité, habileté, savoir-faire, technique.
    • quidam artem abesse legentibus arbitrantur, Tacite. Agr.
      selon certains, ceux qui récoltent (les perles) manquent de technique.
    • ars parasitica, Plaute.
      art (habileté) de vivre aux dépens des autres.
  2. Profession, métier.
    • versari in sordida arte.
      exercer un vil métier.
    • ars pecuniosa.
      métier lucratif.
  3. Procédé (bon ou mauvais), moyen, façon d'être ou d'agir (naturelle ou acquise), conduite, manière d'agir.
    • bonae artes.
      procédés honnêtes, bonnes moeurs, la vertu, le devoir, le bien.
    • malae artes.
      procédés malhonnêtes, mauvaises moeurs, les vices, le vice, le mal.
    • tamquam eaedem militares et imperatoriae artes essent, Live. 25
      comme si les qualités d'un bon soldat et d'un bon général étaient les mêmes.
  4. Préceptes qui régissent un art, règles, théorie, système, livre, manuel, traité..
    • ars et usus.
      la théorie et la pratique.
    • ex arte dicere, Cicéron.
      parler conformément aux règles de l'art.
  5. Ruse, artifice, tactique, stratagème.
    • Cytherea novas artes, nova pectore versat consilia, Virgile. En. 1
      Cythérée en son cœur imagine de nouveaux artifices, de nouveaux plans.
    • capti eādem arte sunt, quā ceperant Fabios, Live. 2
      ils furent pris au même piège qu'ils avaient employé pour prendre les Fabius.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

  • artes liberales (bonae, honestae, optimae, ingenuae), les arts libéraux, les beaux-arts (qui conviennent aux hommes libres).
  • artes illiberales (sordidae), les métiers manuels, les travaux manuels (qui conviennent aux esclaves).
  • medicae artes, la médecine.
  • ars gymnastica, la gymnastique.
  • ars duellica, habileté à la guerre.
  • ars grammatica, la grammaire.
  • secundum artem, : selon la grammaire.
  • ars gubernandi, la navigation.
  • ars disserendi, la dialectique.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • ars sur Wikipédia (en latin) Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • [1] Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne
  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (ars)

Picard[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Peut-être de ardre.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

ars /Prononciation ?/ masculin

  1. Habile.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Gabriel Hécart, Dictionnaire rouchi-français, Valenciennes, 1834

Roumain[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin ars
/Prononciation ?/
arși
/Prononciation ?/
Féminin arsă
/Prononciation ?/
arse
/Prononciation ?/
Neutre ars
/Prononciation ?/
arse
/Prononciation ?/

ars /Prononciation ?/

  1. Forme masculin et neutre singulier du participe passé du verbe a arde.