béguin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : beguin

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom commun 1) De l’ancien français beguin formé de bég-ard avec substitution de suffixe par -in.
(Nom commun 2) Du nom d’une coiffure féminine portée par les béguines.
(Nom commun 3) Directement du précédent ou formation régressive du verbe embéguiner (« se coiffer du béguin », au figuré : « se mettre quelque chose dans la tête »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin béguin
/be.gɛ̃/
béguins
/be.gɛ̃/
Féminin béguine
/be.gin/
béguines
/be.gin/

béguin masculin

  1. (Histoire) (Religion) Membre d'un ordre franciscain qui s'opposa, durant le Moyen Âge, à l'Église et fit schisme.
    • …il serait facile d'installer, au fond, des salles communes et un oratoire et cela suggérerait assez bien l'idée d'une miniature de couvent, d'un petit institut de béguins ou de laïques bénédictins. (Huysmans, L'Oblat, t. 2, 1903)
    • D'ici furent dirigés ces inquisiteurs qui allèrent brûler Vaudois, cathares, fraticelles, béguins, sorciers, envoûteurs, magiciens, flagellants, ou juifs convertis, mais soupçonnés de sortilèges. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
béguin béguins
/be.ɡɛ̃/

béguin /be.ɡɛ̃/ masculin

  1. Coiffe qui s’attache sous le menton avec une petite bride.
  2. Sorte de coiffe pour les enfants.
    • Sa petite sœur [de Petit-Pierre] Solange avait, pour la première fois de sa vie, une cornette à la place du béguin d’indienne que portent les petites filles jusqu’à l’âge de deux ou trois ans. (George Sand, La Mare au diable, 1846)
  3. Petit bonnet que les chevaux portent à l'écurie.

Nom commun 3[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
béguin béguins
/be.ɡɛ̃/

béguin /be.ɡɛ̃/ masculin

  1. (Figuré) (Populaire) Affection soudaine pour quelqu’un, tocade.
    • Je suis biaiseuse chez Paquin,
      Pour mon métier j’ai le béguin
      Quand mes parents m’voient pas rentrer
      Y disent y’a pas à s’inquiéter
      Elle est encore en train d’biaiser.
      (Paul Marinier et Léo Lelièvre, La biaiseuse., Interprété par Marie-Paule Belle, 1982)
  2. (Populaire) Soupirant.
    • Ma chère, lui dit Michel, je crois que tu as fait un béguin. (Robert Brasillach, La Conquérante, Librairie Plon, 1943, Quatrième Partie, chapitre III, p. 234)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français béguin (« tocade »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

béguin /beɡɛ/

  1. Attraction, amour pour une personne.
    • I see now. And you have a béguin for her too? It is no use, I warn you. (O'Brian, Post-Captain,)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]