compagne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Forme féminine du vieux français compaing (→ voir copain) issu du bas-latin com-panis, soit « celle avec qui on mange le pain ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
compagne compagnes
/kɔ̃.paɲ/

compagne /kɔ̃.paɲ/ féminin

  1. Féminin usuel de compagnon : Celle qui partage le sort de quelqu’un.
    • La supérieure des béguines, […], ne put suivre ses compagnes : le lendemain, on la trouvait dans la cave du béguinage, asphyxiée, les bras en croix. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.205)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d'escarpe... (Michel Corday, L'envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
    • Vous fûtes les compagnes de ma captivité. — La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne.
  2. Jeune fille par rapport à celles qui font leurs études avec elle.
    • Compagne de collège, de cours.
  3. Femme par rapport à son mari.
    • Il est mort le 12 juillet 1935, dans une retraite sereine, entourée de sa vaillante compagne, modèle de dévouement et de courage, et de ses enfants. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Prendre, se choisir une compagne.
  4. (Figuré) Chose qui en accompagne d’autres, qui s’y trouve ordinairement jointes.
    • La médiocrité, compagne du repos. — Les infirmités, compagnes de la vieillesse.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]