convaincre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin convincere (« dénoncer », « prouver »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

convaincre transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Amener quelqu’un par le raisonnement ou par des preuves à demeurer d’accord d’une vérité, d’un fait ; faire entrer fortement une opinion dans l’esprit de quelqu’un.
    • Bien plus, l'expérience de tant de lois rendues en divers temps, en divers pays, contre la brigue et la subornation, nous convainquent qu'il n'y a point de remède direct contre la corruption électorale, aucun moyen de la rendre atteignable sous toutes ses formes. (Théorie de garanties constitutionnelles, dans Bibliothèque universelle de Genève, avril 1838, V.13-14, p.219)
    • De nombreuses expériences m’avaient convaincu que le régime végétarien était celui qui me convenait le mieux et me donnait la plus grande résistance physique. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Quand je la menai à l’autel, j’étais bien convaincu que ma femme l’emportait en beauté sur toutes les femmes belles de la terre, […]. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • […], on pourrait dire que le soldat était convaincu que la moindre défaillance du moindre des troupiers pouvait compromettre le succès de l'ensemble et la vie de tous ses camarades - et que le soldat agissait en conséquence. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.351)
    • Je suis convaincu qu’il l’a fait à bonne intention.
    • Je veux m’en convaincre par moi-même.
    • Il se convaincra par expérience.
    • Se convaincre par ses propres yeux qu’une chose est en tel état.
    • Parler d’un ton convaincu, Parler avec un ton qui marque la conviction.
  2. Donner des preuves qui font reconnaître qu’une personne s’est rendue coupable d’un crime, d’une faute.
    • Il fut convaincu d’imposture, de trahison.
    • On le convainquit d’avoir entretenu des intelligences secrètes avec l’ennemi.
    • (Figuré) Sa doctrine fut convaincue d’erreur.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]