correspondance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir correspondre et -ance.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
correspondance correspondances
/kɔ.ʁɛs.pɔ̃.dɑ̃s/

correspondance /kɔ.ʁɛs.pɔ̃.dɑ̃s/ féminin

  1. Relation de conformité.
    • Pour établir une exacte correspondance entre toutes les parties de l’édifice, on a élevé d’un étage l’aile gauche.
    • Il y avait entre eux une parfaite correspondance d’opinions et de sentiments.
    • Il y a une étroite correspondance entre ces deux organes.
  2. Relation que des personnes éloignées l’une de l’autre ont par commerce de lettres.
    • Avoir une correspondance avec quelqu’un.
    • Notre correspondance a été longtemps interrompue.
    • Cet employé est chargé de la correspondance, fait la correspondance dans telle maison de commerce. Par extension,
    • Entretenir une correspondance avec l’ennemi.
  3. Sorte de chronique de ce qui se passe dans les pays étrangers adressée aux journaux sous forme de lettres.
    • Ce journal doit son succès à ses correspondances.
  4. Il désigne aussi, dans des publications périodiques, une Rubrique où l’on insère des lettres, des communications de collaborateurs occasionnels.
  5. (Par extension) Ces lettres elles-mêmes.
    • L’admirable sensibilité, si gracieusement exprimée dans cette correspondance, mouilla ses yeux des larmes […]. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • le général Sarrail […] interdit aux militaires sous ses ordres d'envoyer leurs lettres par la poste. Toutes les correspondances doivent être remises au vaguemestre. La surveillance est ainsi plus facile. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.93)
    • Nos nouveaux amis nous remirent leur correspondance ; il nous fallut leur fournir les enveloppes ; ils avaient pensé à tout sauf à ce courrier inattendu. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • J’ai lu la correspondance de ces deux ministres, la correspondance de cet ambassadeur.
    • La correspondance de Madame de Sévigné, de Voltaire, et dans ce sens il désigne les lettres que Madame de Sévigné, Voltaire ont écrites et celles qu’ils ont reçues.
  6. (Transport) Relations, communications entre divers lieux entre deux lignes de chemin de fer ou entre deux moyens de transport.
    • La correspondance entre ces deux villes a lieu par cette route.
    • La correspondance sera plus prompte par cette ligne que par toute autre. On dit par extension
    • Manquer la correspondance, Manquer le train de correspondance.
    • Services de correspondance se dit des services de poste qui transportent les lettres aux points où n’accède pas le chemin de fer.
    • Correspondances des chemins de fer, voitures qui correspondent avec les stations des chemins de fer pour le service des localités qui ne sont pas sur la ligne.
    • Correspondance des tramways, Faculté accordée au voyageur qui a payé sa place dans certains tramways de se faire transporter sans payer de nouveau par un tramway correspondant.
    • Il désigne aussi le Billet qui constate ce droit.
    • Demander, prendre une correspondance.
    • Ticket de correspondance.
    • Carnet de correspondance, Carnet où un professeur inscrit chaque jour les notes de devoirs et de leçons obtenues par un élève à charge pour cet élève de le faire contresigner par ses parents.
  7. (Littéraire) Chez Baudelaire et Rimbaud, analogie, entre une ou plusieurs perception sensorielles dans le cas de correspondances horizontales et entre le monde sensible et un autre monde poétique dans le cas de correspondances verticales.

 (information à préciser ou à vérifier)

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]