fantôme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin populaire *fantauma, altération de φάνταγμα, phántagma, variante ionienne du grec ancien φάντασμα, phántasma (« apparition », « spectre »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
fantôme fantômes
/fɑ̃.tom/

fantôme /fɑ̃.tom/ masculin

  1. Apparition d’un défunt sous l’aspect qu’il avait de son vivant ou sous une autre forme, notamment sous un drap blanchâtre.
    • Au premier pas que le fantôme fit vers mon lit, je croisai hardiment mon regard avec ce regard de plomb, et lui présentai le rameau béni. […]. Nous étions ainsi en face, le fantôme et moi, sans que mes yeux pussent se détacher des siens, […]. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • Château abandonné, château hanté, château visionné. Les vives et ardentes imaginations l’ont bientôt peuplé de fantômes, les revenants y apparaissent, les esprits y reviennent aux heures de la nuit. (Jules Verne, Le Château des Carpathes, chap.2, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p.22)
  2. Apparition qui est accompagnée de la croyance à l’existence extérieure et présente d’un personnage qui n’est plus.
    • L'église chrétienne va transformer les fantômes et les revenants en âmes en peine en même temps qu'elle met en place le Purgatoire entre l'Enfer et le Paradis. Les morts ont besoin des vivants et les moines de Cluny mettent en place la fête des morts. (Claude Nachin, Les fantômes de l'âme: à propos des héritages psychiques, 1993, p.21)
  3. (Par analogie) Quelqu’un qui est maigre, défait et défiguré.
    • C’est un vrai fantôme, on le prendrait pour un fantôme.
  4. (Figuré) Ce qui n’est qu’en apparence, de ce qui n’a pas de réalité.
    • Sous le hangar, autour de quelques malles éparses, trop aisément classées, errent des fantômes de douaniers, mâchant nonchalamment leur chewing-gum. (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
  5. Chimère qu’on se forme dans l’esprit.
    • Nous devons prendre garde que le sentiment très vif que nous avons de la néces­sité d'une telle morale et le désir ardent que nous avons de la voir se réaliser, ne nous induisent à accepter des fantômes comme des puissances capables de remuer le monde. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.363)
  6. (Géologie) Forme cristalline préservée à l’intérieur d’un cristal.
  7. (Télécommunications) (Désuet) Qualifie, par apposition, un circuit obtenu par combinaison de deux circuits à l’aide de transformateurs différentiels
  8. (Bibliothéconomie) Fiche placée dans les rayonnages signalant un ouvrage indisponible (emprunté, en réparation, en réserve, etc.).

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]