profane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : profané

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin profanus → voir profanare.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
profane profanes
/pʁɔ.fan/

profane /pʁɔ.fan/ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui n’appartiennent pas à la religion, par opposition à ce qui la concerne.
    • Mais le seul nom qui ait été sauvé de l'oubli, dans la poésie profane, est celui de ce médiocre rimeur de Mathieu-le-Juif, d'Arras, qui vivait au XIIIe siècle […]. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Qui va contre le respect qu’on doit aux choses sacrées.
    • C’est une action profane et impie.
    • Discours profane.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
profane profanes
/pʁɔ.fan/

profane /pʁɔ.fan/ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui manque de respect pour les choses de la religion.
    • Il n’y a qu’un profane qui puisse parler de la sorte.
  2. (Antiquité) Celui qui n’était pas initié à des mystères.
    • éloigner les profanes.
  3. (Figuré) Personne qui n’est pas initiée à une science, aux lettres, aux arts.
    • Il n’appartient pas à un profane de parler sur ce sujet.
    • Ce sont choses dont l’intelligence est interdite aux profanes, Que ne peuvent comprendre ceux qui n’y sont pas initiés.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
profane profanes
/pʁɔ.fan/

profane /pʁɔ.fan/ masculin singulier

  1. Choses profanes.
    • Mêler le profane au sacré.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe profaner
Indicatif Présent je profane
il/elle/on profane
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je profane
qu’il/elle/on profane
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
profane

profane /pʁɔ.fan/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de profaner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de profaner.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de profaner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de profaner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de profaner.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Adjectif, nom) Du latin profanus.
(Verbe) Du latin profano.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

profane

  1. Qui contient des gros mots ou de la vulgarité, du langage grossier, ou des descriptions amorales ou pornographiques.
    • These books are profane, and should be banned.
  2. Profane, laïque.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • Dans le sens de laïque, on parle de the sacred and the profane. Le dicton a le sens de « Ce qui n'est pas sacré est laïque. »

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

  • profanity (langage grossière, pornographie)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

profane

  1. Profane, laïque.
    • The nuns were employed in religious duties established in honour of St Clare, and to which no profane was ever admitted.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

profane transitif

  1. Dédaigner.
  2. Violer.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]