gueuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Gueuse, gueusé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (XVIe siècle) Introduit en France [1] par les mineurs du Harz, appelés en France pour organiser l'industrie minière. Le mot gueuse dérive du terme allemand Gieß qui désigne le métal coulé : aux XVIIe et XVIIIe siècles, ce mot désignait aussi le matériau[1].
(Nom 2) Voir gueux.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
gueuse gueuses
\ɡøz\

gueuse \ɡøz\ féminin

  1. (Métallurgie) Bloc de fer fondu qu’on coule dans le sable au sortir du four.
    1. (Marine) Morceau de fonte de fer destiné à lester un navire.
    • […] mais le reste des ballots, les lourds espars, les vergues de rechange, quelques tonnes de gueuses qui formaient le lest, furent reportés à l’arrière, pour faciliter de leur poids le dégagement de l’étrave. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    1. Masse de fer qu’on soulève pour éprouver sa force musculaire.
  2. Moule pour recevoir le bloc en fusion.

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
gueuse gueuses
\ɡøz\

gueuse \ɡøz\ féminin

  1. Féminin singulier de gueux.
    • Le Truculentus représente la vie et les gestes d'une gueuse, qui, par sa rapacité, ses éhontements et l'impudence de sa mauvaise foi, révolterait même les blasés de nos petits théâtres. — (Edelestand Pontas Du Méril, Histoire de la comédie ancienne, Paris : chez Didier & Cie, 1869, vol. 2, p. 285)
    • La gueuse parfumée, surnom donné à la Provence.
    • Courir la gueuse, mener une vie de débauche.
  2. La gueuse, ou la Gueuse, surnom injurieux donné par les royalistes à la République française.
  3. (Textile) Petit camelot de laine ou de soie.
  4. (Textile) Dentelle blanche bon marché.
    • Le nom de gueuse fut donné par les femmes aux misérables garnitures en dentelle, à la suite de l'édit de Richelieu (1644) contre les passements.

Traductions[modifier]

Nom commun 3[modifier]

Singulier Pluriel
gueuse gueuses
\ɡøz\

gueuse \ɡøz\ féminin

  1. Variante orthographique de gueuze.
    • Toutes affaires illico cessantes, il a planté sa trompe dans la mousse d’une gueuse Lambic. — (Jean Vautrin, Le Pogo aux yeux rouges, dans le recueil Baby Boom, 1985, p. 196)

Traductions[modifier]

Forme d’adjectif [modifier]

gueuse \ɡøz\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de gueux.

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe gueuser
Indicatif Présent je gueuse
il/elle/on gueuse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je gueuse
qu’il/elle/on gueuse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
gueuse

gueuse \ɡøz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de gueuser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de gueuser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de gueuser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de gueuser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de gueuser.

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]

  1. Jacques Corbion, Le savoir...fer : glossaire du haut fourneau : Le langage… (savoureux, parfois) des hommes du fer et de la zone fonte, du mineur au… cokier d'hier et d'aujourd'hui, préf. de Yvon Lamy, 1989, p. G25