lotus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Lotus, lòtus

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Du moyen français lotus, emprunté au latin lotus, lui-même issu du grec ancien λωτός, lôtós (« lotus »).

Attestations historiques[modifier le wikicode]

Elements of the science of botany, as established by Linnaeus; with examples to illustrate the classes and orders of his system, 1812
Illustration botanique d'un lotus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
lotus
\lo.tys\

lotus \lo.tys\ masculin, singulier et pluriel identiques

Une fleur de lotus (1)
Un rhizome de lotus (2)
Un motif architectural inspiré du lotus (5)
La position du lotus (7)
  1. (Botanique) Plante aquatique de la famille des nélumbonacées, qui pousse notamment en Inde et en Égypte, et qu’on trouve figurée sur plusieurs monuments égyptiens (lotus sacré).
    • Des lotus empourprés, les corolles mignonnes,
      sur le front des proscrits se tressaient en couronne.
      — (Henry Wadsworth Longfellow, Évangéline, P.-G. Delisle, Québec, 1870, page 117.)
    • Dans le mur, une large palissade laisse passer un cours d'eau qui coule d'un jardin à l'autre, parmi les lotus.— (Judith Gautier, La marchande de sourires : pièce japonaise, G. Charpentier, Paris, 1888, page 53.)
    • Puis, dans des vitrines, de nombreuses amulettes, grenouilles, tiges de lotus, des scarabées, emblème pour les anciens Égyptiens de l’existence terrestre et de l’avenir dans l’au-delà, des cuillères en ivoire, des cuillères à parfum, artistement travaillées, des vases de verre colorié, des coupes en terre émaillée, une cuillère à puiser le vin, authentiques et superbes.— (Odette Oligny, Le Talisman du pharaon, Librairie Beauchemin, Montréal, 1923, page 25.)
    • Mais la fine odeur si apaisante, du tilleul bourdonnant d'abeilles, s'exacerbe tout d'un coup, devient écoeurante : c'est celle du magnolia dont la fleur géante ressemble au lotus sacré, et les cinq fillettes s'enfuient en entendant le feulement inquiet du tigre traqué qui s'approche.— (Marie-Paule Magnien, Kerouaré, Éditions du Scorpion, Paris, 1958.)
    • À titre d’exemple, le lotus, qui pousse dans les eaux boueuses mais fleurit magnifiquement pendant six jours, était le symbole parfait de la renaissance.— (Evelyne Ferron, « Climat: le piège du déclin des civilisations », Le Devoir, Montréal, 9 mars 2019.)
  2. (Par extension)(Cuisine) Parties comestibles du lotus, et plus particulièrement le rhizome de celui-ci.
    • Mode très prisé, la friture du lotus donne d'excellents résultats, en faisant par exemple revenir les rondelles à feu vif, de la même façon que pour des pommes de terre sautées.— (Sylvain Sarrazin, « Le lotus, une subtilité à croquer », La Presse, Montréal, 13 février 2017.)
    • La délicatesse de ces shiitakés glacés au sirop de riz, le riz aux cardons sans sel, l’étonnant kimchi hors d’âge et le radis fermenté qui viendront le relever, la soupe aux champignons d’automne neungis, le tofu poêlé, la racine de lotus au croquant souligné par le moelleux d’une figue violette sont un voyage en soi, une méditation particulièrement inspirante.— (Véronique Zbinden, « Jeong Kwan, la cheffe philosophe », Le Temps, Genève, 18 août 2021.)
  3. (Mythologie) (Botanique) Fruit délicieux, du pays des Lotophages, qui faisait oublier la patrie aux étrangers qui en goûtaient.
    • Le jujubier de lotophages, malgré ses dimensions peu élevées ne manque pas d’intérêt; […]. Les fruits, véritables lotus des anciens, sont comestibles et recherchés comme ceux du jujubier commun. — (Auguste Mathieu, Flore Forestière, 2e édition, 1860.)
  4. (Botanique) Synonyme de lotier.
  5. (Par analogie) (Architecture) Motif architectural utilisé comme élément de structuration pour les édifices sacrés dans l'architecture orientale.
    • C'est ce qu'on fait les Égyptiens avec une extrême réserve, en créant les ornements nombreux tirés du seul lotus : l'étoile, la palmette, les volutes.— (Louis Cloquet, Traité d'architecture : esthétique, composition et décoration, Béranger, Paris et Liège, 1901, page 333.)
    • Une simplification analogue du catalogue des formes se manifeste par l'utilisation à peu près exclusive de la superstructure à faux étages, couronnée d'un ou plusieurs rangs de pétales de lotus.— (Bruno Dagens, Traités, temples, et images du monde indien, Presses Sorbonne Nouvelle, Paris, 2005, page 214.)
  6. (Par extension) (Égyptologie) Hiéroglyphe égyptien classifié dans la section M « Arbres et plantes » de la liste de Gardiner et translitéré par « sšn ».
  7. (Par extension) (Héraldique) Meuble représentant la plante du même nom dans les armoiries et drapeaux.
  8. (Par analogie) (Yoga) Posture fondamentale du yoga. Pour l’atteindre, il s’agit d’être assis en tailleur (assis jambes repliées croisées), et de ramener chaque pied dans le creux de l’aine du côté opposé.
    • D’ordinaire, chaque famille accomplit ce rituel au sein de son foyer mais le matériel est cette fois réuni dans la salle de classe, près d’un tableau de la déité à quatre bras, assise en lotus, en train de jouer de la vînâ. — (Laetitia Colombani, Le cerf-volant, chapitre 17)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Canada[modifier le wikicode]

France[modifier le wikicode]

  • Alsace (France) : écouter « lotus [Prononciation ?] »
  • Céret (France) : écouter « lotus [lo.tys] »
  • Saint-Laurent-de-Cerdans (France) : écouter « lotus [lo.tys] »
  • Somain (France) : écouter « lotus [Prononciation ?] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • lotus sur l’encyclopédie Wikipédia
  • lotus sur l’encyclopédie Wikipédia plantes diverses

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Emprunté au latin lōtus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lotus
\ˈloʊtəs\
ou \ˈləʊtəs\
lotuses
ou loti
\ˈloʊtəs.ɪz\
ou \ˈləʊtəs.ɪz\
Lotus flowers in the Pond in the Arboretum Ellerhoop, Germany. (1)

lotus \ˈloʊtəs\ ou \ˈləʊtəs\

  1. (Botanique) Lotus (Nelumbo nucifera).
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • lotus sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) 

Espéranto[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe loti
Conditionnel lotus

lotus \lotus\

  1. Conditionnel de loti.

Latin[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif lotus lotī
Vocatif lote lotī
Accusatif lotum lotōs
Génitif lotī lotōrum
Datif lotō lotīs
Ablatif lotō lotīs

lotus \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de lotos.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif lotus lotă lotum lotī lotae lotă
Vocatif lote lotă lotum lotī lotae lotă
Accusatif lotum lotăm lotum lotōs lotās lotă
Génitif lotī lotae lotī lotōrŭm lotārŭm lotōrŭm
Datif lotō lotae lotō lotīs lotīs lotīs
Ablatif lotō lotā lotō lotīs lotīs lotīs

lotus \Prononciation ?\

  1. Participe passé de lavo : baigné, lavé, purifié.