numéro

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : numero, número

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunté de l’italien numero (« nombre, numéro »), lui même emprunté au latin numerus (→ voir nombre).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
numéro numéros
\ny.me.ʁo\

numéro \ny.me.ʁo\ masculin

  1. Identifiant numérique ou parfois alphanumérique qu’on met sur quelque chose et qui sert à la reconnaître.
    • Tout s’effaça de ce qui avait été sa vie, jusqu'à son nom; il ne fut même plus Jean Valjean; il fut le numéro 24601. (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 6 ; 1862)
    • […] et le porteur de pancarte, qui indiquait les rounds, se mit à promener dans le parterre un gigantesque numéro un. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Une fois, un petit pâtissier, qui portait sur sa tête une énorme architecture de friandises, descendit de l’impériale, et l’on appela les numéros
      Numéro 66 !
      Numéro 66 !… Et moi, j’avais le 364.998 !
      (Octave Mirbeau, En attendant l’omnibus, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • […] et ils sont bien assez malins pour lui avoir demandé son numéro de livret de Caisse d’épargne avant. Loueur de voitures, c’est comme marchand de bêtes, c’est des métiers d’arcandier. (Alain Aucouturier, Le Bon Dieu dans les orties, Éditions de Borée, 2003, p. 117)
  2. (Mathématiques) (Informatique) Place ordonnée d’un élément dans un ensemble dénombrable, généralement traduit par un ordinal ou une lettre et un intervalle de variation. Note : Selon le contexte, cet élément prend un nom spécifique : coefficient, terme, etc. ; et sa place ordonnée également : rang, indice, index, etc.
    • Ainsi puisque dans la progression géométrique proposée, le premier terme, la raison & le terme dont on demande le numéro, sont donnés ; […] en ajoûtant 1 à ce nombre, on aura le numéro qu’on demande. (Charles-Etienne-Louis Camus, Cours de mathématique : Élémens d’arithmétique, vol. 1, 1764)
    • Si la suite (SN) n’est pas bornée, cela signifie que quelque soit une constante M, on peut toujours trouver un numéro N tel que SN > M. (Ekaterina Voltchkova, Suites numériques 5)
    • Analyse de la relation entre le numéro d’une figure donnée dans une suite et une quantité qui lui est associée ; représentation par un ensemble de couples, un tableau de valeurs, un nuage de points. (Ministère de l’Education Nationale, Enseignement de mathématiques Classe de première STMG)
    • Ainsi, si une erreur apparaît, le message d’erreur sera donné avec ce numéro de ligne ou avec ce nom de fichier. (Marylène Micheloud et ‎Medard Rieder, Programmation orientée objets en C++ : une approche évolutive, 2002, ISBN 9782880745042, p. 123)
    • Renvoie le numéro de colonne de la référence de cellule spécifiée. Par exemple, la formule =COLONNE(D10) renvoie 4, car la colonne D est la quatrième colonne. (Microsoft, COLONNE (COLONNE, fonction))
  3. (Par extension) Rang dans une hiérarchie.
    • Les propos de la nouvelle secrétaire générale de la fédération CGT Mines-énergie, Virginie Gensel, sont tout aussi pugnaces que ceux de Bernard Thibault, le numéro un du syndicat. (Christophe Bys, Une militante énergétique, dans L’Usine nouvelle no 3186, du 1er avril 2010, p. 10)
  4. Grandeur ou qualité de certaines marchandises.
    • Deux fils de même ténacité, mais de numéros différents, qui doivent être tendus conséquemment avec la même traction, ne peuvent donc pas, au dévidoir, prendre le même dispositif de tension. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature, 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  5. Publication périodique numérotée suivant sa date. — Note : il est très souvent écrit quand il est suivi par un nombre.
    • La Guerre Civile durait depuis trois mois, elle avait cinq cents abonnés et huit cents acheteurs au numéro, […]. (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p. 44)
    • Dans son numéro du 15 janvier 1899, le journal bimensuel parisien le Correspondant médical tirait la sonnette d’alarme en disant : « L’enfant boit ! […]. Les nourrices donnent du vin à leurs nourrissons et s’ébaudissent de leur exubérante gaîté. » (Alberto Toscano, Critique amoureuse des Français, Fayard/Hachette littérature, 2009)
  6. (Par extension) Exemplaire d'une telle publication.
    • Mais, à Guingamp, les journaux ne sont pas encore arrivés ; à Saint-Brieuc ils sont bien arrivés : seulement il n’en reste plus un numéro à la marchande ; le Briochins l’ont dépouillée avant nous. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 56)
  7. (Arts) Spectacle donné par un acteur.
    • Les magnifiques music-halls terminaient chaque numéro du programme par un couplet chauvin qui soulevait des scènes d’enthousiasme éperdu ; […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 213 de l’éd. de 1921)
    • Il avait appartenu, en qualité de porteur, à une troupe d’acrobates de cirque, puis s’était entraîné au tapis, en vue d’un numéro de « flic-flac » avec rattrape sur les épaules. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • S’il en est capable, le bonisseur fait encore un numéro à l'intérieur, pour corser le spectacle. (Jacques Deslandes, Histoire comparée du cinéma, Casterman, 1966, p. 188)
  8. (Figuré) Personne drôle ou particulière.
    • Celui-là, quel numéro !

Synonymes[modifier]

Identifiant :

Antonymes[modifier]

Publication numérotée :

Abréviations[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]


Voir aussi[modifier]

Références[modifier]