bouder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’onomatopée bod désignant quelque chose d’enflé comme l’est la lèvre du boudeur ou de la boudeuse  [1].
Pour le lien sémantique avec lèvre → voir faire la lippe.
Au sujet de l’onomatopée bod → voir boudin, boudine et boursoufler.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

bouder /bu.de/ transitif et intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Témoigner par une certaine expression du visage ou par son silence que l’on est mécontent de quelque chose.
    • Un enfant qui boude toujours.
    • Je ne sais ce qu’il a contre moi, mais il boude depuis quelque temps et ne me parle plus.
    • Bouder contre quelqu’un, ou transitivement Bouder quelqu’un.
    • (Figuré) Bouder à la besogne, être paresseux. Ne pas bouder à la besogne, à l’ouvrage, travailler avec ardeur.
  2. (Familier) Faire comme l'enfant qui, par caprice ou mutinerie, ne veut pas manger.
    • Bouder contre son ventre.
  3. (Jeu de dominos) Ne pas jouer, pour le joueur qui n’a pas de numéro à placer.
  4. Montrer qu'on est mécontent de quelque chose, de quelqu'un.
    • Les électeurs boudent le scrutin.

se bouder (Pronominal)

  1. Se montrer mutuellement que l’on est mécontent.
    • Ces vieux amis se boudent depuis une semaine.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]