nouveauté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de nouvel, nouveau avec le suffixe -té. Il a remplacé le vieux français et moyen français novité.
En vieux français novelté au XIIe siècle et nouveauté au XIIIe siècle.[1]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nouveauté nouveautés
/nu.vo.te/

nouveauté /nu.vo.te/ féminin

L'A350 a été une des grandes nouveautés (sens 4) présentées au salon aéronautique du Bourget 2013
  1. Caractère, qualité, de ce qui est nouveau
    • Par définition, toute innovation doit comporter un élément de nouveauté. La notion de nouveauté se décline sous trois formes […] : nouveauté pour l’entreprise, nouveauté pour le marché, nouveauté pour le monde entier. (Manuel d’Oslo, 2005, p. 67, § 205)
    • La nouveauté est une des trois conditions de la brevretabilité d'une invention.
    • La nouveauté plaît à la plupart des hommes.
    • Cet air, que j’ai entendu si souvent, a toujours pour moi le charme de la nouveauté.
    • La nouveauté d’une opinion, d’une doctrine, d’un sentiment, d’une découverte.
    • Souvent la nouveauté d’une mode en fait tout l’agrément.
    • La nouveauté du fait me surprend.
  2. Caractéristique nouvelle, ce qu’il y a de nouveau dans un produit ou un service.
    • La grande nouveauté du Galaxy Note est l'ajout du stylet S Pen de technologie Wacom avec 512 niveaux de pressions, permettant aux dessinateurs d'utiliser ce téléphone comme un carnet de croquis électronique. (Wikipédia)
  3. Chose nouvelle.
    • Il fallait bien, n'est-ce pas, que tous les cultivateurs de la région contemplassent ces nouveautés. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  4. Nouveau modèle
    • La Golf 7 a été une des grandes nouveautés de l'année automobile 2013
  5. introduction de quelque doctrine, de quelque pratique nouvelle, en parlant de religion ou de politique.
    • Toute nouveauté trouve des partisans.
    • Il ne faut introduire qu’avec prudence des nouveautés dans un État.
  6. (Vieilli) Parures, étoffes les plus nouvelles et les plus à la mode.
    • On distingue ici les fils de nuance unie à foulage prolongé, les fils de couleur pour les nouveautés et les fils fantaisie et retors. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Près du commissariat […] un magasin de nouveautés s'intitulait, en lettres énormes également : A la Belle Polonaise, […]. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Bert effleura successivement un bon nombre de métiers : il fut groom dans un magasin de nouveautés et chez un médecin, garçon de pharmacie, […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.11, éd. 1921)
    • Magasin de nouveautés, magasin où l’on vend des étoffes, des objets de toilette, etc.
  7. Se dit également des livres qui viennent de paraître ou des pièces de théâtre qu’on vient de jouer.
    • Les nouveautés se louent plus cher que les autres livres dans les cabinets de lecture.
    • Mon libraire m’envoie toutes les nouveautés.
    • Elle va au théâtre voir toutes les nouveautés.
  8. Temps pendant lequel une chose est nouvelle.
    • Cette mode est encore dans sa nouveauté.
    • J’ai vu cette tragédie dans sa nouveauté.
    • Les cerises sont encore dans leur nouveauté.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions manquantes. (Ajouter)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (nouveauté)