répéter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : repéter

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiiie siècle) Du latin repeto (« atteindre, chercher à atteindre de nouveau, attaquer à son tour, riposter, redemander, réclamer, revendiquer ») composé du préfixe itératif re- et petere (« atteindre, toucher, frapper, tomber sur, chercher à atteindre, demander »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

répéter /ʁe.pe.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Redire, dire ce qu’on a déjà dit soi-même.
    • Il se tut. Les autres devisaient toujours paisiblement. Il répéta sa question. Ils s’obstinaient à ne point faire la moindre attention à lui. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 352)
    • Il répète dix fois la même chose.
    • Le public a fait répéter ce couplet.
    • Le même vers se répète deux fois à la fin de chaque couplet de cette chanson.
    • Le même mot se répète trois fois dans un rondeau.
  2. Redire ce qu’un autre a dit.
    • L’écho de la forêt voisine répétait nos cris, le mugissement des troupeaux, le tintement des clochettes et le claquement du fouet […] (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Vous répétez ce qu’on a dit cent fois.
    • Répétez avec moi.
  3. Rapporter ce qu’on a entendu.
    • Prenez garde à cet homme, il est sujet à répéter.
    • Les enfants répètent, sans se douter des inconvénients que cela peut avoir.
  4. Refaire ; renouveler. — Note : on le dit surtout de ce dont le retour est fâcheux, désagréable, fatigant.
    • Un célèbre Académicien a déjà tenté cette expérience , & j'ai lieu de croire que la répétant & opérant avec tout le soin qu'elle exige, nos résultats seront à-peu-près les mêmes. (Résultat des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.46)
    • De cent façons, New York et sa somptueuse ploutocratie répétaient Venise : dans la magnificence de son architecture, de ses arts, de ses édifices, dans le farouche acharnement de ses luttes politiques, dans sa suprématie commerciale et maritime. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 209)
    • Cela se répète souvent, se répète tous les jours, cela se renouvelle, a lieu souvent, tous les jours.
    • (Marine) Répéter les signaux, faire les mêmes signaux que le commandant, afin que les vaisseaux les plus éloignés puissent les voir ou les entendre.
  5. (Figuré) Réitérer le même motif.
    • On a répété cet ornement à droite et à gauche.
    • Les mêmes ornements se répètent sur les autres faces de l’édifice.
  6. Réfléchir les images des objets.
    • L’eau du lac répétait son image.
    • Ces deux glaces placées en regard répètent les objets à l’infini.
  7. (En particulier) Réviser plusieurs fois une même chose, pour pouvoir la prononcer ou l’exécuter en public.
    • Répéter son sermon, sa leçon.
    • Je lui ai fait répéter son rôle.
    • Répéter un trio, un quatuor.
  8. (Droit) Réclamer.
    • Répéter les dommages et intérêts.

se répéter transitif

  1. Redire les mêmes choses.
    • C’est un conteur agréable, mais il se répète quelquefois.
    • Ce poète, ce musicien a le défaut de se répéter.
  2. (Plus rare) Recommencer.
    • L’unité physionomique d'un paysage provient de ce que certaines plantes se répétant très fréquemment lui impriment une allure particulière. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 101)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]