couloir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de couler avec le suffixe -oir. → voir coulis et coulisse.
(1105) Apparait avec le sens de « écuelle à fond de toile, par où on coule le lait → voir couloire » — (gloses de Rachi). (1762) « canal qui rejette les humeurs excrémentielles ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
couloir couloirs
\ku.lwaʁ\

couloir \ku.lwaʁ\ masculin

  1. (Architecture) Passage long et étroit allant d’un point à un autre, dans un bâtiment, un train, etc.
    • Par un manque de chance pervers, il apparut à l'autre bout du couloir à l’instant où elle s’y précipitait, et il s'en fallut de peu qu'elle le percutât. — (Kathryn Ross, Dans les bras d’Alexi Demetri, traduit de l'anglais, Éditions Harlequin, 2010, chapitre 5)
  2. (Par extension) Passage long et étroit
    • Huguenin fit pénétrer son cheval au sein d'une épinaie. Le passage emprunté constituait une sorte d'étroit couloir dont on ne pouvait s'écarter sans se faire douloureusement griffer. — (Jean d'Aillon, L’Évasion de Richard Cœur de Lion: et autres aventures, Éditions Flammarion, 2015, chapitre 7)
  3. (Par analogie) (Géographie) Bande étroite de territoire enclavé.
    • Nous laissons beaucoup trop les Alsaciens « cuire dans leur jus », nous les abandonnons trop à l'horizon confiné de ce couloir d'entre Vosges et Rhin où la fermentation d'un particularisme fanatique finit par exhaler une agressive odeur de renfermé. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. (Urbanisme) Voie particulière, voire réservée.
    • Le couloir de bus est réservé au bus et au taxi.
  5. (Sport) Bande délimitée et réservée à un participant.
    • Le couloir en natation.
  6. (Sport) Zone latérale d'un terrain de sports où évolue un joueur assigné à un poste tel que celui d'ailier.
    • Des fenêtres de la cuisine, qui donnent sur le terrain de jeux de l’école, je peux le voir tenir le rôle d’ailier gauche. C’est à lui que je dois d’aimer, depuis, les joueurs de couloir. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 120)
  7. (Aviation) Trajectoire possible pour un avion.
    • Un couloir aérien.
    • On me réveilla pour m'annoncer que la situation était sensiblement meilleure, que l'horizon s'était éclairci et que nous pourrions très probablement trouver un couloir entre Le Havre et Le Crotoy. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • couloir sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Picard[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

De couler.

Nom commun [modifier le wikicode]

couloir \kulwɛʁ\~\kulweʁ\ ? masculin

  1. (Cuisine) Tamis à passer le lait, l’oseille cuite, etc.

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I