planète

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : planeté

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1119) Emprunté au latin planetae (« astre mobile, planète »), issu, par changement de déclinaison, du pluriel planetes, lui-même emprunté au grec ancien πλανήτης planếtês.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
planète planètes
\pla.nɛt\
Notre planète. (1-2)

planète \pla.nɛt\ féminin

  1. (Astronomie) (Jusqu’en 2006) Corps céleste plutôt sphérique plus gros qu’un astéroïde, ne produisant pas de lumière propre, en orbite autour d’une ou plusieurs étoiles.
    • Les planètes sont au nombre de dix ; savoir, 1°. Mercure ; 2°. Vénus ; 3°. la Terre ; 4°. Mars ; 5° : Cérès ; 6°. Pallas ; 7°. Junon ; 8°. Jupiter ; 9°. Saturne ; 10°. Uranus. On compte dix-huit satellites, savoir, la Lune, qui accompagne la Terre ; les quatre satellites qui tournent autour de Jupiter ; les sept satellites qui circulent autour de Saturne ; enfin, les six satellites qui se meuvent autour d’Uranus. (Antoine Libes, Nouveau Dictionnaire de physique, tome troisième, Giguet et Michaud, Imprimeurs-Libraires, Paris, 1806)
    • PLANÈTE, s. f., planeta ; Wandelstern (all.) ; planet (angl.) ; pianeta (it.) (πλανης, errant). On appelle ainsi des corps célestes qui changent constamment de situation dans le ciel, en décrivant autour du Soleil des ellipses dont le centre de cet astre occupe l’un des foyers, et obéissant à une force qui agit en raison inverse du carré des distances de ce centre au leur. On compte onze planètes, Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Junon, Cérès, Vesta, Pallas, Jupiter, Saturne et Uranus. Quelques-uns de ces astres, la Terre, Jupiter, Saturne et Uranus, sont entourés d’une ou plusieurs autres petites planètes, qui tournent autour d’eux, les accompagnent dans leur course autour du Soleil, et sont nommés par cette raison satellites. Voyez ce mot. (Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Dictionnaire des termes usités dans les sciences naturelles, Société belge de librairie, Bruxelles, 1837, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée)
    • Les planètes sont au nombre de onze : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Cérès, Pallas, Junon, Vesta, Jupiter, Saturne et Uranus. Les satellites sont de petits corps qui font leur révolution autour des planètes principales, et qui les accompagnent pendant que ces dernières tournent elles-mêmes autour du soleil. Jupiter a 4 satellites, Saturne en a 7, Uranus en a 6. La lune, satellite de la terre, est un corps opaque, qui ne brille que par la lumière qu’il reçoit du soleil, et que sa surface nous réfléchit ; la lune est à une distance moyenne de 85,800 lieues de la terre […] (Aristide-Michel Perrot, Anne-Alexandrine Aragon, Dictionnaire universel de géographie moderne, tome premier (A–G), Edme et Alexandre Picard, Libraires, Paris, 1843, quatrième édition revue et corrigée)
    • Ces corps planétaires, actuellement au nombre de treize […] TABLEAU DES DISTANCES RELATIVES DES PLANÈTES AU SOLEIL […] Le Soleil […] La distance de Mercure est de […] de Vénus […] de la Terre […] de Mars […] de Vesta […] d’Astrée […] de Junon […] de Cérès […] de Pallas […] de Jupiter […] de Saturne […] d’Uranus […] de la Planète Le Verrier […] (François Édouard Plisson, Les Mondes, Paulin, Éditeur, Paris, 1847)
    • […] ce n'est qu’à partir de 1543 que le moine polonais Nicolas Copernic a énoncé que la Terre était l’une des planètes qui tournaient autour du Soleil. (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), « L’Astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie », dans Le Québec sceptique, n°24, décembre 1992, p. 41)
    • Eh bien, je m’en souviendrai de cette planète ! (Auguste Villiers de l’Isle-Adam, sur son lit de mort)
    • Ses idées avaient révolutionné la vie sur la planète. Ulfète était une cité des merveilles, comme l’étaient aussi Ixrid, Poltum et Pranfar. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
  2. (Astronomie) (Depuis 2006) Corps céleste qui gravite autour du Soleil et suffisamment massif pour que sa gravité lui confère une enveloppe approximativement sphérique, et qui a nettoyé sa zone orbitale de l’essentiel des autres corps.
  3. (Astronomie) Désigne, dans des locutions nominales, des corps partageant certaines propriétés avec les planètes sans toutefois en être.
  4. (Figuré) (Par métonymie) Sort, chance (attribués à une planète en astrologie).
  5. (Christianisme) Chasuble d’officiant.
    • Faut-il vous rappeler maintenant que la liturgie assigne à tous les vêtements, à tous les ornements de l’Église, un sens différent, selon leur usage et selon leur forme ?
      C’est ainsi, par exemple, que le surplis et l’aube signalent l’innocence
      […] la chasuble ou planète : l’unité de la foi et son intégrité et aussi le joug du Christ… (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
Note[modifier]
La définition astronomique est restée longtemps flottante. Traditionnellement, il s’agissait de corps sphériques relativement brillants du système solaire se déplaçant dans le zodiaque ; au XIXe siècle on y comptait la planète naine Cérès et les principaux autres astéroïdes ; jusqu’au début du XXIe on y incluait Pluton.

Synonymes[modifier]

Sort, chance (4) 

Antonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Corps céleste (1, 2) 

Hyperonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Corps céleste (1) 

Méronymes[modifier]

Corps céleste (1, 2) 

Holonymes[modifier]

Corps céleste (1, 2, 3) 

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Les planètes du système solaire sont, dans l’ordre de leur proximité par rapport au soleil : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, et Neptune. Anciennement, le décompte était Lune, Mercure, Vénus, Soleil]], Jupiter, Saturne.

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe planeter
Indicatif Présent je planète
il/elle/on planète
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je planète
qu’il/elle/on planète
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
planète

planète \pla.nɛt\ (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe planeter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe planeter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe planeter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe planeter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe planeter.

Variantes orthographiques[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]