comète

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : comété, comete

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1140) Attesté dans l’Estoire des Engleis de Geoffroy Gaimar[1][2][3]. Du moyen français et de l’ancien français comete[1], vient du latin cometa[2][3] / cometes[1], lui-même venant de l’adjectif grec ancien κομήτης, komếtês proprement « astre chevelu »[1][2][3], du verbe κομάω, komáô (« être chevelu ») lui-même dérivé de κόμη, kómê (« chevelure »)[2].
Depuis les premiers dictionnaires, à la fin du XVIe, le mot a été orthographié comette, orthographe basée sur le redoublement de consonnes afin de calquer l’orthographe sur la prononciation[4]. Cette dernière a été utilisée en parallèle de l’orthographe originelle[4]. Mais elles laissent place à l’orthographe actuelle en 1740, lors de la sortie de la troisième édition du Dictionnaire de l’Académie française[4].
Le mot a été parfois masculin entre le XVIe et le XVIIIe siècle[5][4].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
comète comètes
\kɔ.mɛt\
La comète (sens 1) Hale-Bopp dans le ciel étoilé.
Armoiries avec une comète (sens 3, héraldique).
Lancement de plusieurs comètes (sens 4).
Normande portant une grande comète (sens 5).
Tranchefiles vendues au mètre, ou comètes (sens 7).

comète \kɔ.mɛt\ féminin

  1. (Astronomie) Petit corps du système solaire ayant une orbite elliptique le rapprochant du Soleil, ce qui déclenche une période d’activité de son noyau et lui fait éjecter de la matière et du gaz ionisé sous forme de queues, aussi appelées comas.
    • […], il décoiffa en même temps une bouteille de laffitte mûri aux feux de la comète de 1811, et une bouteille de clos-Vougeot, enfant capiteux de l’année 1815 ; […]. — (Théodore de Foudras, Les chevaliers du Lansquenet, volume 3, chapitre 14, 1848)
    • Il y a présentement ce qu’on appelle une crise dans le monde. […]. Cette crise est arrivée au moment même où le monde se sentait de nouveau prospère et confiant, sans avoir été présagée par ces comètes en forme de flamme ou d’épée que savaient voir les astrologues. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Les observations depuis la Terre ont permis la détection de l’acide cyanhydrique et du formaldéhyde dans la coma des comètes. — (Introduction de L’environnement de la terre primitive, sous la direction de Muriel Gargaud, Jean-Paul Parisot & Didier Despois, Presses Universitaires de Bordeaux, 2001, 2005, page 21)
  2. (Figuré) Objet ou personne rappelant une comète, soit par sa forme, soit par son activité visible pendant une période relativement courte à l’échelle spatiale.
    • J’allais, vivante comète
      Avec son plumet,
      Voir le neveu du Prophète
      Et l’héritier de Mahomet !
      — (Jacques Offenbach, Livret de Paul Ferrier, La Marocaine, 1879, page 46)
    • Les chapeaux des femmes qui passent sont des comètes dans l’incendie du soir… — (Blaise Cendrars, Du monde entier au cœur du monde, Contrastes, 1957, page 84)
    • Charles Churchill […] avait été cinquante ans plus tôt un satiriste célèbre et, comme Byron, comète d’une saison, avait eu son « année merveilleuse ». — (André Maurois, Don Juan ou la vie de Byron, tome 2, 1930, page 65)
  3. (Par analogie) (Héraldique) Meuble représentant une étoile à queue ondoyante dans les armoiries. Elle se représente généralement avec huit rayons et en pal.
  4. (Feux d’artifices) Fusée volante dont la tête et la queue sont également lumineuses.
    • Les comètes peuvent être plus évoluées. Il existe par exemple les comètes à « fragmentation ». L’effet visuel est le suivant : ascension d’une boule de feu brillante possédant une trainée incandescente, puis trois ou quatre secondes après, l’explosion casse la boule de feu principale en quatre ou cinq boules plus petites possédant, elles aussi, des trainées identiques à la première. Il est aussi possible d’obtenir des comètes à changement de couleurs. Les comètes sont rarement utilisées seules, elles sont le plus souvent utilisées en très grand nombre pour compléter l’effet d’une autre pièce aérienne, cela grâce à la faible altitude. — (Charles-Henri Tschus, Lexique des effets pyrotechniques, consulté le 27 août 2018 sur pyro-valais.ch)
  5. (Habillement) (Normandie) Coiffe de femme portée surtout en Basse-Normandie, notamment au Sud Hague, et à Barneville-Carteret.
    • Tous les bancs de l’église étaient occupés par les familles qui les louent à l’année. Revêtus de leurs plus beaux habits, les paysans se pressaient jusque dans les chapelles latérales, et on ne voyait de tous côtés que ceintures et gilets rouges aux boutons de cuivre, la parure séculaire de ces farauds Bas-Normands. Dans la grande allée de la nef, ce n’était qu’une mer un peu houleuse de ces coiffes qu’on appela plus tard du nom éblouissant de comètes, et qui donnaient aux jeunes filles du pays un air de mutinerie héroïque qu’aucune autre coiffure de femme n’a jamais donné comme celle-là ! — (Jules Barbey d’Aurevilly, L’Ensorcelée, Alphonse Lemerre, 1916, page 261)
    • Le Papillon d’Avranches, le Sabot de Cherbourg, les Comètes du Sud Hague… Ces noms ne vous disent rien et pourtant au XIXe siècle, toutes les femmes en portaient. Jusqu’au mois de novembre, il est possible de combler ses lacunes au musée du Bocage Normand, où Arlette Legallais-Poidvin expose ces coiffes, datant de la monarchie de Juillet. — (Lucy Embark, Des coiffes du XIXe siècle exposées au musée du Bocage à Saint-Lô, le 20 mai 2017 sur www.ouest-france.fr)
  6. (Habillement) Ruban étroit et satiné, ordinairement très travaillé et servant souvent de garniture.
    • Il vit la fille de son cœur partant pour l’église habillée d’une robe de crêpe blanc […] le corsage bordé d’une ruche ornée de comètes — (Balzac, Ursule Mirouët, 1841, page 62)
    • Prenez ensuite deux de petit ruban très-étroit, de la comète par exemple, et de la couleur qui vous plaira ; attachez ensemble, comme une botte liée par le bout, les brins de lavande ; attachez-les fortement par un fil fort d’abord, puis ensuite par le bout de votre ruban. Repliez ensuite tous ces brins en dedans, ce tampon formera le corps de votre sachet ; les feuilles et les fleurs que vous avez réservées conserveront la senteur : passer ensuite votre comète, tantôt au-dessus, tantôt au-dessous de chacun de vos brins de lavande ; disposez-les en rond et en éventail ; continuez ainsi le voyage de votre comète, en enclavant les fleurs au milieu. — (Le Conseiller des dames et des demoiselles : journal d’économie domestique et de travaux d’aiguille, 1850, page 222)
    • On cite comme très-nouveaux des chapeaux en rubans de taffetas blanc, avec des liserets d’une très-petite comète ponceau. La reine-marguerite est, de toutes les fleurs nouvellement adoptées, celle qu’on a employée en plus grande quantité. — (Modes du 5 août 1806 dans Mercure de France, Numéro 191, page 283)
  7. (Reliure) Sorte de tranchefile artificielle.
    • Au début du XIXe siècle, après l’apparition de la demi-reliure, la tranchefile-main, qui demandait de l’habileté et du temps, fut jugée trop dispendieuse et pour des travaux courants on lui substitua une pâle imitation, la comète. — (Le Livre et l’estampe, Numéros 109 à 116, Page 128, Société des bibliophiles et iconophiles de Belgique, 1982)
    • Quand on ne veut pas faire soi-même la tranchefile, on y substitue un morceau de comète : on nomme ainsi une tranchefile toute prête à être mise en place, qu’on trouve dans le commerce où elle se vend au mètre. — (Louis-Sébastien Lenormand, Manuel-Roret du relieur, 1830, chapitre III, page 180)
  8. (Cartes à jouer) (Désuet) Jeu de cartes qui se joue avec deux jeux de cartes, dont on ôte les as ; l’un des deux jeux est de couleur noire, l’autre de couleur rouge ; il y avait une des cartes sur laquelle était représentée la figure d’une comète ; ou bien on faisait servir de comète le neuf de carreau dans le jeu noir, et le neuf de trèfle dans le jeu rouge.
    • Ensuite le Roi passa dans le petit salon, il y chauffa et versa son café, car personne ne paraissait là et on se servait soi-même… Il fit une partie de comète avec Mme de Pompadour, M. de Coigny, Mme de Brancas et le comte de Noailles… Le reste de la compagnie fit deux parties petit jeu, le Roi ordonnant à tout le monde de s’asseoir, même ceux qui ne jouaient pas. — (Alphonse Bertrand, Versailles, d’après de récens travaux, 1904, page 570)
    • Je trouve dans une de ses lettres adressée à Metz à Madame Ferrand son amie, ces mots, qui prouvent assez ce que je viens de dire… Les Espagnols sont très-lians ; je passe agréablement ma vie avec eux ; j’écris, je me promène au camp, je mange & je larde tout de là de parties de Comète, que je fais avec M. de Las-Minas. Jamais il n’y eut entre lui & le Général Espagnol de rivalité ni de préséance ; […] — (François-Antoine de Chevrier, La vie politique et militaire de M. le maréchal duc de Bellisle, prince de l’empire, veuve Van Duren, 1762, page 193)
  9. (Jeux) Jouet composé d’une ficelle attachée à son bout à un petit sac fermé et lesté que l’on envoie en l’air en le faisant tourner en le tenant par l’autre extrémité.
    • Les beaux jours reviennent, on va pouvoir passer plus de temps au parc. Fées maison a publié il y a quelques temps un tutoriel pour fabriquer une comète à partir de trois fois rien. Il s’agit tout simplement d’un balluchon rempli de sable que l’on lance dans les airs. Ce jouet n’a l’air de rien mais il va bien amuser et faire courir vos enfants. — (DIY : comète le 26 avril 2013 sur www.cabaneaidees.com)
  10. (Vieilli) Bard pour le transport d’un cercueil léger, ou brancard fermable destiné particulièrement au transport des enfants décédés.
    • Un corbillard était suivi par deux employés des pompes funèbres, portant sur une comète les cendres du petit Paul. — (« La catastrophe de Villepreux », article non signé dans Le XIXe siècle – journal quotidien politique et littéraire du 23 juin 1910, page 2)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Abréviations[modifier le wikicode]

  • (symbole astronomique et astrologique d’une comète)

Synonymes[modifier le wikicode]

Objet astronomique :

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus comète figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : astronomie.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Objet astronomique :

Fusée volante :

Hyponymes[modifier le wikicode]

Objet astronomique :

Méronymes[modifier le wikicode]

Objet astronomique :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a b c et d « comète », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. a b c et d Le Grand Robert de la langue française, Le Robert, 2005-2008 (version de démonstration)
  3. a b et c Jean Dubois, Henri Mitterand, Albert Dauzat, Dictionnaire étymologique et historique du français, Larousse, 2011
  4. a b c et d Sous la direction de Nina Catach, Dictionnaire historique de l’orthographe française, Larousse, 1995
  5. Oscar Bloch et Walther von Wartburg, Dictionnaire étymologique de la langue française, Collection Quadrige Dicos Poche, Presses Universitaires de France, 1932 (réédition d’octobre 2012)
Crystal Clear action bookmark Silver.svg L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.