beauté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire *bellitatem, accusatif de *bellitas, dérivé de bellus, « beau ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
beauté beautés
/bo.te/
La beauté décrit notamment un vaste domaine d'activités (Maquillage, Coiffure, soins du corps et du visage, instituts etc. ) mettant en valeur la femme

beauté /bo.te/ féminin

  1. Qualité de ce qui est beau, de ce qui est esthétique à la perception. — Note : Il se dit en général de ce qui touche et charme les sens, l’esprit, l’âme, de ce qui est excellent en son genre.
    • Nous arrêtons nos regards sur une femme seulement pour satisfaire le plaisir des yeux et pour contempler ce que les hommes appellent la beauté, […]. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Mais si la beauté impressionne les sens, elle ne saurait obtenir d’empire durable et puissant qu’autant qu’elle les subjugue. (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • […], et deux pages parurent, portant des flambeaux et éclairant une femme d’une taille imposante, d’un maintien majestueux, et surtout d’une admirable beauté. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Qu’ai-je besoin de demander aux choses d’autres jouissances que celle de leur présence, c’est-à-dire leur beauté et leur parfum ? (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Elle découvre des gestes de coquetterie qui, comme les gestes de pudeur, revêtent une sorte de beauté austère d’être accomplis dans la solitude. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • La stylique ou design est la valorisation esthétique d'un produit. Elle allie fonctionnalité et beauté. C'est un aspect fondamental lors de la mise en marché du produit. (Ventes et productions touristiques, BTS Ventes et productions touristiques, 2e année, p.16, Éditions Bréal, 2003)
    • La beauté d’une ville, d’un édifice, d’un tableau, d’une statue.
    • La beauté d’une étoffe, d’une couleur.
    • La beauté d’une voix, d’un concert, d’un spectacle, d’une fête.
  2. (En particulier) Ensemble de formes, de proportions et de couleurs qui plaît et fait naître l’admiration, en parlant des personnes ou des animaux.
    • C'était une femme de trente-deux à trente-trois ans, qui avait dû être d'une merveilleuse beauté avant que ses joues se fussent creusées, avant que son teint eût pâli; …. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Quand je la menai à l’autel, j’étais bien convaincu que ma femme l’emportait en beauté sur toutes les femmes belles de la terre, […]. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • C’était à cette époque une femme de cinquante-deux à cinquante-trois ans à peu près, qui conservait, grâce à son embonpoint plein de fraîcheur, les traits de sa première beauté. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Je vis que sa beauté, comme son caractère, était absolument sans fard. Ni rouge aux lèvres, ni fer aux cheveux ; rien aux cils ni aux paupières. (Pierre Louÿs, Trois Filles de leur mère, 1926)
    • Elle est d’une beauté ravissante, de la plus grande beauté.
    • Elle a une beauté naturelle.
    • Beauté artificielle.
    • Beauté fade, journalière.
    • Beauté animée.
    • Beauté bien conservée.
    • Entretenir sa beauté.
    • Conserver, perdre sa beauté.
    • Cette femme n’était pas en beauté hier au soir, Elle paraissait moins belle qu’à l’ordinaire.
    • La beauté d’un cheval, d’un lion, d’un oiseau.
  3. (Familier) Jolie fille ou jolie femme.
    • Une jeune beauté.
    • Une beauté dédaigneuse.
    • Une beauté fière.
    • Une beauté célèbre.
    • Toutes les beautés de la ville étaient à cette fête. On dit de même absolument
    • La beauté, pour désigner les Belles femmes en général.
    • Rendre hommage à la beauté.
    • Le triomphe de la beauté.
    • L’empire de la beauté.
    • Cette femme était la beauté du bal, Elle était la plus belle de toutes les femmes qui se trouvaient au bal.
    • C’est une beauté, se dit d’une femme très belle.
    • T'as vu cette beauté ?
    • Beauté grecque et beauté romaine se disent des femmes dont la beauté rappelle le caractère des têtes que l’on voit dans les statues et dans les médailles antiques de la Grèce et de Rome.
    • Beauté du diable. → voir diable.
  4. (Au pluriel) Plusieurs belles choses réunies dans un même lieu, de plusieurs beaux détails qu’on remarque dans un même objet.
    • L'amour qui nous attache aux beautés éternelles
      N'étouffe pas en nous l'amour des temporelles ;
      Nos sens facilement peuvent être charmés
      Des ouvrages parfaits que le Ciel a formés.
      (Molière, Le Tartuffe, acte III, scène 3)
    • La vraie question : comment accorder la durée des beautés musicales avec la mutabilité du langage musical ? (Pierre Lasserre, Philosophie du goût musical, chap.2, p.33, Grasset, 1922.)
    • On ne peut détailler toutes les beautés que cette ville renferme.
    • Les beautés de la nature.
    • Le style de cet écrivain a des beautés qu’il n’est pas donné à tout le monde de sentir.
    • Les beautés de cet ouvrage en effacent, à mes yeux, les défauts.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]