fumer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Verbe 1) Du latin fumare.
(Verbe 2) Du latin femare qui dérive de fimus (« fumier »).

Verbe 1[modifier]

fumer \fy.me\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Jeter de la fumée.
  2. Exhaler de la vapeur, en parlant d’un liquide bouillant, d’un mets très chaud.
  3. (Figuré) (Populaire) Avoir de la colère, du dépit, de l’impatience, etc.
    • Il fume, mais il n’ose rien dire. Je l’ai fait fumer.

fumer \fy.me\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Soumettre des viandes à l’action de la fumée plus ou moins longtemps, pour les sécher et les conserver.
    • Les chasseurs abattirent un grand nombre de ces animaux, […]. C’est par centaines qu’on les prépara en les fumant, […]. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • En 2007, il s’est installé dans les murs de l’une des plus illustres saurisseries de Boulogne-sur-Mer pour fumer ses harengs dans des coresses, ces fours à bois qui ressemblent à de hautes armoires et où le poisson prend cette saveur et cet aspect inimitables que procure le lent fumage à l’ancienne-vingt-quatre à quarante-huit heures). (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  2. Forcer un animal dans son terrier qu’on remplit de fumée; enfumer.
    • Fumer un renard.
  3. (Vieilli) Donner une teinte d’or à de l’argent, en l’exposant à la fumée de certaines substances.
  4. Faire brûler du tabac ou une autre substance, en aspirant par la bouche.
    Fumer une cigarette. (7)
    • Connaissez-vous Turinaz ? me demanda […] le père Milot, le cordonnier de Longeverne, tandis que je fumais une pipe près de sa banchette en le regardant tirer le ligneul. (Louis Pergaud, Un point d’Histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il siégeait, au fond, sur une banquette, et fumait un cigare. Une indéniable sérénité se reflétait sur ses traits. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • (Absolument)Les chasseurs, après avoir soupé de bon appétit, allumèrent leurs pipes, et […] ils fumèrent avec cette béatitude de gens qui après une longue et pénible journée savourent un instant de repos, […]. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • (Absolument)« Tu veux une cigarette ? me dit-il changeant brusquement de tactique.
      — Non, je ne fume pas et je vous demande de me vouvoyer. » (Henri Alleg, La Question, 1957)
  5. (Figuré) (Familier) Passer à tabac, frapper.
    • Je vais te fumer derrière les cyprès. (IAM, Je danse le Mia, 1993)
  6. (Figuré) (Familier) Ruiner.
    • On se fait un petit poker ? J’ai une folle envie de te fumer !
  7. (Argot) Tuer avec une arme à feu.
    • Donne juste un pascal pour fumer Jean-Pascal (Seth Gueko feat. Sefyu, Patate de forain, sur le street album Barillet plein, 2005.)
  8. Se dit en parlant d’une cheminée lorsque la fumée, au lieu de sortir par le tuyau de la cheminée, se rabat et entre dans la pièce où se trouve le foyer.

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

fumer \fy.me\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Agriculture) Amender une terre en y épandant du fumier ou des produits chimiques.
    • Fumer un champ.
    • Fumer une vigne.
    • Terres bien fumées.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]