patère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : patere

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) Du latin patera (« coupe peu profonde »).
(Nom commun 2)
(Nom commun 3) Du latin pati (« endurer, souffrir »), qui donne en français pâtir

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
patère patères
\pa.tɛʁ\
Une patère en bronze (1).
Une patère en faïence (5).

patère \pa.tɛʁ\ féminin

  1. (Antiquité) Coupe de bronze ou d’argile, munie quelquefois d’un manche, dont les anciens faisaient usage dans les sacrifices.
    • Il remplit de vin une patère.
  2. Ornement de cuivre doré, qui sert à tenir écartés et drapés les rideaux d’une fenêtre.
  3. Ornement de bois, de cuivre doré ou bronzé ou d’autre matière, généralement fixé au mur, dont on se sert pour suspendre divers objets.
    • Le boiteux suspendit son melon à la patère, […]. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Les idées de Mallarmé sur la littérature, si profondes qu’elles apparaissent souvent, nous inquiètent en même temps qu’elles nous charment par les patères d’analogies auxquelles elles sont souvent accrochées. — (Albert Thibaudet, La Poésie de Stéphane Mallarmé, Gallimard, 2006 (Première édition : 1911), page 81)
    • La maman des poissons elle est bien gentille 
      S'ils veulent prendre un petit ver 
      Elle les approuve des deux ouies 
      Leur montrant comment sans ennuis 
      On les décroch' de leur patère
       — (Boby Lapointe, La Maman des poissons)
  4. (Architecture) Ornement de forme circulaire imitant une patère antique.
    • La patère se place dans les métopes de la frise dorique.
  5. Portemanteau mural.
    • Matoussaint, qui vient d’accrocher son chapeau immense à une patère dans le mur (comme un Grec accroche son bouclier), Matoussaint se gratte le front. — (Jules Vallès, Le Bachelier, G. Charpentier, 1889)
    • Un petit béret de fille oublié, coiffant une seule des deux cents patères du préau, évoquait une idée d’enfance et aurait suffi à indiquer à un étranger l’usage de la vaste salle, meublée, tout autour, de bancs très bas. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
  6. (Québec) Portemanteau sur pied.
  7. (Construction)(Vieilli) Pièce, généralement en bois, que l'on fixe sur un mur ou que l'on noie dans la maçonnerie pour pouvoir y installer ensuite une prise ou un interrupteur électrique.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
patère patères
\pa.tɛʁ\

patère \pa.tɛʁ\ masculin

  1. (Antiquité grecque) Prêtre d’Apollon qui, à Delphes, rend les oracles du dieu.
    • Patère : Nom des Prêtres d'Apollon , par la bouche desquels ce Dieu rendoit ses oracles. — (Dictionnaire universel françois et latin, Paris 1743)

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
patère patères
\pa.tɛʁ\

patère \pa.tɛʁ\ masculin

  1. (Désuet) (Régionalisme) Ramasseur de peaux de lapin.
    • [...] ce n'était plus le sorcier que je redoutais, mais le patère, celui qui ramassait les peaux de lapin à travers le village et qui devait être sûrement l'un de ses sbires. — (Bernard Chouvier, Le pouvoir des contes, Éd. Dunod, 2018)

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • patère sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]