collation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiiie siècle) Du latin collatio (« réunion, assemblage »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
collation collations
/kɔ.la.sjɔ̃/

collation /kɔ.la.sjɔ̃/ féminin

  1. Repas léger que les catholiques font les jours de jeûne pour remplacer le souper.
    • Petite, simple, légère collation.
    • Bonne collation.
    • Faire collation.
    • Il ne prend, il ne mange à sa collation qu’un morceau de pain.
  2. Repas léger qu’on fait dans l’après-dîner à l’occasion d’une cérémonie, d’une chasse, etc.
    • […], le roi Charles IX avait invité à goûter avec lui, en petit comité, Henri de Navarre et le duc de Guise. Puis, la collation terminée, il avait passé avec eux dans sa chambre, […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Collation de viandes froides, de confitures, de pâtisserie.
  3. Action, droit de conférer à quelqu’un des grades universitaires.
    • La collation de la licence ès lettres, en droit, du doctorat.
  4. (Vieilli) Droit de conférer un bénéfice ecclésiastique.
    • Cette collation appartenait à l’évêque, descendait de l’évêque.
    • La présentation de cette cure appartenait à l’abbé et la collation à l’évêque.
    • Ce prieuré était à la collation de tel abbé.
  5. Action de collationner ou résultat de cette action.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français collation.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
collation
/kəˈleɪ.ʃən/
collations
/kəˈleɪ.ʃənz/

collation /kəˈleɪ.ʃən/

  1. Collation, repas léger.
  2. Collationnement.