jour

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin diŭrnus (cf. diurne), adjectif devenu substantif en bas latin de Gaule et d’Italie (en italien, giorno), où il élimina le classique dies, maintenu en Ibérie et Dacie (cf. esp. día, port. dia et roum. zi). En corse, ghjornu se prononce bien diornu.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
jour jours
/ʒuʁ/
Durée d’un jour (1).

jour /ʒuʁ/ masculin

  1. Période de vingt-quatre heures, commençant généralement à minuit ; en certains lieux et à certaines époques, le jour commençait plutôt avec le lever ou le coucher du soleil.
    • C’est impossible, car le train va bientôt stopper à Ghéok-Tepé, puis à Askhabad, d’où il repartira aux premières lueurs du jour. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.8)
    • Le résultat de l’analyse sera connu dans deux jours. — Une semaine comporte sept jours.
    • Un mois se compose de 28 à 31 jours. — Une année est constituée de 365 jours (366 pour une année bissextile).
    • Le jour solaire moyen est plus long que le jour sidéral d’un peu moins de quatre minutes.
  2. (En particulier) (Métrologie) Unité de mesure du temps (compatible avec le Système international) dérivée de la seconde. Symbole d (du latin diurnus).
  3. (Par extension) Date particulière du calendrier.
    • Lorsque la troupe des pastoureaux entra dans Orléans, le jour de saint Barnabas, l’évêque de cette ville interdit à tous ses clercs d’assister à ses prédications ; car, disait-il, ce sont les souricières du diable. (Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi, Histoire des Français, tome 5, 1836, p. 194)
    • C’est le 6 avril 1917, le jour du Vendredi-Saint, une semaine avant l’offensive du Chemin des Dames, que le maréchal des logis Clérisse s’envola sur un Sopwith-Clerget […]. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p. 124)
  4. Jour de la semaine. Une des sept noms de jour de chaque semaine.
    • Quel jour sommes-nous ?
  5. (Agriculture) (Archaïsme) Étendue de terrain qu’un attelage pouvait labourer en une journée de travail.
    • Son fief de Portieux avec ses jours de terres et ses fauchées de prés lui furent retirées; on le dépouilla du fief de Magnenville, […] (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • HOMMÉE, Mesure agraire employée en Lorraine, […]. C'est la dixième partie d'un jour de terre. (Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807, p.114)
  6. (Au pluriel) Vie.
    • Il a mis fin à ses jours.
    • Ses jours sont comptés.
  7. (Par extension) Cette même période sur d’autres corps célestes.
    • Le jour de Mercure dure 176 jours terrestres.
  8. Période durant laquelle le soleil apporte sa lumière, pour une zone donnée de la Terre.
    • Le lendemain, j’ai vu la chambre dans la simplicité de la lumière du jour. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Le jour parut, frileux et triste... De grandes brumes traînaient sur les prairies, le ciel était bas... (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Le jour naissait. Feempje se dressa sur son séant et ne reprit lourdement ses esprits qu'après quelques minutes. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.56)
  9. Source de lumière ; percement par lequel la lumière peut pénétrer.
    • Les « jours » ménagés dans les parois n’étaient donc point obstrués. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  10. (Par extension) Lumière du jour ou parfois d’une autre source lumineuse.
    • […] ; tous tenaient à la main droite ou des épées, ou des piques, ou des arquebuses, et quelques-uns, à la main gauche, des flambeaux qui répandaient sur cette scène un jour funèbre et vacillant, […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • C’était le jour morose d’avant la première aurore, qui éclaire le sommeil du monde et apporte les rêves énervés du matin. (Pierre Louÿs, Aphrodite, 1896)
    • Un jour blafard éclairait les dorures de la salle dont la partie inférieure restait plongée dans la pénombre. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • Le faible jour que la lune répand sur les objets.
  11. (Par extension) Trou dans une surface continue ou un tamis.
    • La laine tombe dans un grand cylindre sans arbre intérieur, en toile métallique à jours de 5 à 6 millimètres pour permettre aux impuretés de sortir. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Ces planches ne sont pas bien jointes, il y a un jour entre les deux.
    • Il y avait un grand jour sous la porte.
  12. (Vieilli) Manière dont un objet est frappé par la lumière.
    • Ce tableau devrait être placé dans un autre jour.
    • Mettre quelque chose dans son jour, le placer à un jour convenable, de manière qu’on puisse le bien voir.
  13. (Figuré) Manière de présenter quelque chose.
    • Il me présenta la chose sous un jour si avantageux que j’acceptai sa proposition.
    • Une chose qui s’offre, qui se présente, que l’on voit sous un jour favorable.
  14. (Peinture) Imitation de la lumière qui se répand sur les objets représentés dans un tableau.
    • Dans ce tableau, le jour vient d’en haut.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • jour sur Wikipédia Article sur Wikipédia