populaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1200) Populeir. Emprunté au latin popularis, de pŏpŭlus (« peuple ») [1].

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
populaire populaires
/pɔ.py.lɛʁ/

populaire /pɔ.py.lɛʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne le peuple, qui appartient au peuple.
    • Mais quand tout fut fini, les magnats accoururent des quatre coins de la Pologne, en qualité de sauveurs de la patrie. Les sauveurs sont la plaie des révolutions populaires. (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Les deux insurrections, 1839)
    • Naguère, la masse populaire, résignée à sa vie primitive, obscure, souvent sordide, n'avait point conscience d'être malheureuse. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Il peut sembler au premier abord que les capitalistes, […], n’ont pas besoin d’exprimer leur haine des prolétaires ni même de l’éprouver tant leur position présente semble inébranlable et indépassable si on n’accorde pas une importance exagérée au lot inévitable des grèves sporadiques, des émeutes populaires et coups de colère en apparence sans lendemain. (José Chatroussat, La haine du prolétariat par les classes dominantes, dans Variations n°15, 2011)
  2. Qui est répandu jusque dans le peuple.
    • Introduit en France vers 1725, ce jeu devint rapidement populaire et il donna lieu à de tels excès que la police s'efforça, à maintes reprises, de l'interdire. (Frans Gerver, Le guide Marabout de Tous les Jeux de Cartes, Verviers : Gérard & C°, 1966, p.47)
  3. (En particulier) (Politique) Dont la souveraineté est dans les mains du peuple, en parlant de forme de gouvernement, d'état.
    • Gouvernement populaire, état populaire.
  4. Qui fait impression sur le peuple, sur la multitude.
    • Éloquence populaire.
  5. Qui est conforme aux goûts du peuple.
    • Un genre de littérature populaire, roman populaire, drame populaire.
  6. (Par extension) Qui est fait pour plaire au peuple.
  7. Qui recherche et qui se concilie avec l’affectation du peuple.
    • Laurier n’était pas seulement, et à la fois, un dictateur par tempérament, un riche propriétaire foncier et un puissant industriel (…), mais c’était aussi un personnage populaire, fort habile à cultiver l’art de la popularité. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 390, Mercure de France, 1921)
  8. Qui a les manières, le langage, etc., du peuple.
    • Des manières affables et populaires.
    • Sous son air populaire il cachait beaucoup de hauteur.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir Catégorie:Langage populaire

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

populaire /pɔ.py.lɛʁ/ masculin singulier

  1. (Au singulier) Le peuple ; la populace.
    • […] ; les places et les rues attenantes, habituellement si solitaires dès que neuf heures sonnaient à Saint-Germain-l’Auxerrois, étaient, quoiqu’il fût minuit, encombrées de populaire. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Suivant mon habitude, je vais m’installer dans le coin d’un compartiment assez confortable. Quelques voyageurs y montent à ma suite, tandis que le populaire cosmopolite envahit les wagons de seconde et de troisième classe. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.1)

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]