soumission

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin submissio → voir soumettre et mission.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
soumission soumissions
/su.mi.sjɔ̃/

soumission /su.mi.sjɔ̃/ féminin

  1. Action de se soumettre, de se ranger sous l’autorité de quelqu’un.
    • C'est un phénomène remarquable que la grande liberté d'esprit qui a pu coexister en France avec la plus grande soumission politique, et rien n'est pourtant plus explicable. (Émile Montégut,Du génie français dans La Revue des deux mondes‎, T.9, 1857, p.141)
  2. Disposition à obéir.
    • L’acquiescence active ou passive d'un vaste nombre d’Allemands au nazisme, la facile soumission de tous, sauf d'une brave et infime minorité, sont des faits d'une profonde signification historique. (E. L. Woodward, Les origines de la guerre, Oxford University Press, éd. 1944, p.25)
    • Il a toujours eu une grande soumission pour ses supérieurs.
    • Il a toujours été d’une parfaite soumission envers ses parents, à l’égard de ses parents.
    • Avoir une complète soumission d’esprit pour les choses de la foi.
  3. (Vieilli) Démonstration respectueuses dont un inférieur usait à l’égard d’un supérieur pour lui faire satisfaction.
    • Le roi reçut ses soumissions avec bonté. - Ils furent députés de la ville pour porter au roi les soumissions du peuple.
  4. (Administration) Acte, d’un écrit par lequel on déclare faire une acquisition, ou se charger d’un ouvrage, d’une fourniture, d’une entreprise, à telles et telles conditions, dans un marché soumis à la concurrence.
    • Dès 1890 se développe l'offensive du béton et du béton armé dans les grandes soumissions. (Pierre Frey, Alphonse Laverrière, 1872-1954: parcours dans les archives d'un architecte, 1999, p.176)
    • Vente et adjudication sur soumissions cachetées.
    • Les soumissions ne seront reçues que jusqu’à telle époque.
    • Il a fait, il a donné sa soumission pour la construction de ce pont.
    • Plusieurs soumissions furent déposées sur le bureau.
    • Retirer sa soumission.
  5. Dans l'ancienne administration accepter le résultat d'un contrôle fiscal. Référence nécessaire
  6. (Arts martiaux) Technique consistant à faire abandonner son adversaire paralysé, par exemple suite à un étranglement ou à une clé de bras.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]