cornette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De corne et du suffixe diminutif -ette.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cornette cornettes
\kɔʁ.nɛt\
Une cornette catholique (sens 1).

cornette \kɔʁ.nɛt\ féminin

  1. (Habillement) Coiffure de certaines religieuses.
    • Moins l’habit et la cornette, c’est une sœur de la charité qui pose des ventouses, des cataplasmes, applique des sinapismes, masse les rhumatisants, ensevelit les morts. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Tous les cœurs se rallient à sa blanche cornette […] — (Georges Brassens, La Religieuse, 1969)
    • Dans une allée, je croise une femme aux cheveux cachés sous un voile noir d’où dépasse une bande blanche, analogue aux cornettes des religieuses de ma jeunesse, les bonnes sœurs qui suscitaient nos moqueries, moins par leur costume que par leur vœu de chasteté perpétuelle, lequel nous paraissait insensé – jamais un homme, comment était-ce possible ! — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, p. 58.)
  2. (Habillement)(Par extension) Coiffe folklorique de femme.
    • La ronde s’anime, les cornettes blanches tournoient, s’entrouvrant sur les côtés comme des ailes de papillon. — (Alphonse Daudet, La moisson au bord de la mer, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 217.)
  3. (Habillement) Coiffure dont les femmes se servaient dans leur déshabillé.
    • Les femmes arborent leurs plus beaux atours, « affutiaux, cornettes, calipettes », leurs châles les plus recherchés. — (Jean Revel, L'émondeur, dans les Contes normands, Paris : Éditions Fasquelle, 1901 & Éditions La Piterne, 2015)
  4. Outil servant à découper le cuir.
  5. (Vexillologie)
    1. (Marine) Sorte de long pavillon à deux pointes ou cornes, qui est la marque distinctive de l’officier qui commande une division de trois bâtiments au moins.
      • La cornette se hisse à la tête d’un mât comme une flamme.
    2. (Vieilli) Étendard d’une compagnie de cavalerie ou de chevau-légers.
      • La cornette blanche ou cornette de France était l’étendard du roi.
  6. (Suisse) Coquillette. (Ce terme est généralement utilisé au pluriel.)
    • On a eu des cornettes à midi.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cornette cornettes
\kɔʁ.nɛt\

cornette \kɔʁ.nɛt\ masculin

  1. Autrefois porte-étendard, officier portant l’étendard d’une compagnie de cavalerie.

Notes[modifier le wikicode]

Il y a très peu de noms masculins de la langue française terminant par -ette. D'autres exemples de tels mots sont les suivants: exosquelette, cytosquelette, gambette, gripette, lette, magnétocassette, musette, octette, quartette, quintette, ristrette, septette, sextette, squelette, tagette, transpalette et trompette.

Nom commun 3[modifier le wikicode]

cornette \Prononciation ?\ féminin

Une cornette à taches bleues.
Une cornette rouge.
La cornette tachetée.
  1. (Zoologie) Une des espèces de poissons osseux de mer tropicaux et subtropicaux, fins et allongés et qui ont une bouche très allongée, plus longue que celle des becs-en-flûtes.
  2. (Populaire) (Vieilli) (Botanique) Nom vernaculaire ancien de l'adventice culturale mélampyre des champs. (Melampyrum arvense).
    • La MELAMPYRE DES CHAMPS, autrement appelée blé de vache, rougeole, queue de renard , queue de loup, rougette, herbe rouge, rouge-herbe, cornette, mahon, qui est annuelle, souvent très rameuse , rougeâtre , haute d'un pied ; ses feuilles sont sessiles, lancéolées et très longues ; ses fleurs rougeâtres, tachetées de jaune, et les bractées dentées. — (Cours complet d'agriculture ou Nouveau dictionnaire d'agriculture théorique et pratique, Pourrat frères, 1837, vol. 14, page 51)
  3. (Jardinage) (Cuisine) Variété de chicorée scarole.
    • La Cornette d'Anjou est une scarole, salade appartenant à la grande famille des chicorées. Il s'agit là d'une variété locale, plus petite que la variété Cornette de Bordeaux mais résistant mieux au froid. — (Inventaire du patrimoine culinaire de la France : Pays-de-la-Loire : Produits du terroir et recettes traditionnelles, Conseil national des arts culinaires, Albin Michel, 1993)

Notes[modifier le wikicode]

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Cornette) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

Synonymes[modifier le wikicode]

pour l'animal

Dérivés[modifier le wikicode]

pour l'animal, par exemple

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe corneter
Indicatif Présent je cornette
il/elle/on cornette
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cornette
qu’il/elle/on cornette
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cornette

cornette \kɔʁ.nɛt\ (orthographe traditionnelle)

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de corneter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de corneter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de corneter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de corneter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de corneter.

Note :

On utilise aussi la forme alternative cornète qui est recommandée par les rectifications orthographiques de 1990.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « cornette »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]