planer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Verbe 1) (XIIIe siècle) Dénominal de plain et -er et apparenté au suivant.
(Verbe 2) (XIIe siècle) Du bas latin planare'', de planus.

Verbe 1 [modifier]

planer \pla.ne\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Se soutenir en l’air, les ailes étendues et immobiles, en parlant des oiseaux.
    • A de grandes altitudes planaient les frégates et les phaétons, qui tombaient souvent avec une rapidité vertigineuse pour arracher en l'air leur proie aux oiseaux de mer plongeurs. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • En haut, des milans planaient au-dessus des arbres et franchissaient l'étendue lisse du Nil. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • (Figuré) Par la prison éternelle ! si je pouvais seulement lutter avec les horribles images qui planent autour de moi. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Par analogie) Se soutenir sur les plans horizontaux, le moteur arrêté, en parlant d’un avion.
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.203-204)
  3. (Figuré) Dominer du regard, surplomber.
    • Ils planaient sur le camp des Comanches qui se trouvait à dix mètres d’eux tout au plus. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  4. Dominer.
    • Et puis le silence , ce grand silence qui plane au-dessus des solitudes islandaises , et que trouble seul le sifflement du vent ou le cri des pluviers dorés. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.81)
    • Un vague et déprimant malaise planait. Sous le porche des Réguliers, personne. Les trafiquants de drogue qui s'y postaient le soir s'étaient, prudemment, éclipsés. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 78)
    • Son génie plane sur tous les siècles. — Planer sur les difficultés.
  5. (Figuré) Rêver, être perdu dans ses pensées, ne pas être en phase avec la réalité.
    • Cette musique me fait planer.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus planer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : véhicule.

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

planer \pla.ne\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Aplanir.
  2. (Menuiserie) Dresser avec la plane

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « planer [pla.ne] »

Références[modifier]

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

planer

  1. Plat.
  2. (Figuré) Facile.

Quasi-synonymes[modifier]